Translate

lundi 14 janvier 2013

Liban : déclaration de l'UE à la presse pour sceller les relations bilatérales


L'Union européenne a souligné son soutien au renforcement des institutions publiques libanaises dans une déclaration de l'ambassadeur Angelina Eichhorst, chef de la délégation de l'UE au Liban, prononcée à la suite de la réunion, hier, des ambassadeurs de l'UE avec le Premier-ministre Nagib Mikati.
 
S'exprimant au nom des ambassadeurs de l'UE au Liban, Angelina Eichhorst a rappelé l'attachement de l'UE au Liban et à la région. Elle a déclaré : « La sécurité, la stabilité, la souveraineté et l'unité du pays demeurent sans nul doute les objectifs primordiaux ». Et d'ajouter : « Nous allons continuer à soutenir le renforcement des institutions de l'État, y compris les organes de sécurité, l'État de droit et la réforme de la justice, le respect des droits de l'homme, la réforme électorale ainsi que la tenue des élections dans les délais en tant que partie intégrante du processus démocratique. »
 
L'ambassadeur Eichhorst a insisté sur l'importance pour le Liban de continuer à respecter ses engagements internationaux, « notamment à l'égard de la résolution 1701 et en ce qui concerne la coopération avec le Tribunal spécial pour le Liban ». Elle a invité le gouvernement à « œuvrer pour un développement économique et social plus équilibré et durable, qui est essentiel pour l'essor du Liban » et a épinglé le fait qu'en 2012, le pays a reçu plus de 122 millions d'euros en dons ainsi que du soutien bilatéral de la part des États membres et de la BEI.
 
En ce qui concerne la situation en Syrie, la déclaration indique que « les Ambassadeurs de l'Union européenne et des États membres ont réaffirmé leur soutien à la politique de dissociation adoptée par le gouvernement et se sont félicités de l'engagement pris par les autorités libanaises de répondre aux besoins des réfugiés syriens. Ils ont réitéré dans ce cadre leur plein soutien pour aider le gouvernement, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à fournir une assistance humanitaire efficace. Nous avons également salué la décision du gouvernement de garder les frontières ouvertes et de maintenir le principe de non-refoulement. Nous avons aussi exhorté les autorités à mettre en place un mécanisme pour que les réfugiés en provenance de Syrie soient exemptés des taxes d'entrée et de séjour au Liban. » 
 
Pour conclure, l'ambassadeur Eichhorst a déclaré que l'Union européenne encourage tous les acteurs à « travailler d’une manière positive et déterminée afin que 2013 soit pour le peuple du Liban, et les jeunes en particulier, une année pacifique et prospère ». 
 
Pour en savoir plus
Délégation de l'UE au Liban – site internet
Délégation de l'UE au Liban – page Facebook

Aucun commentaire: