Translate

mercredi 17 février 2016

Des experts européens à Jijel dans le cadre de l’appui à la production halieutique



Des experts de l’Union européenne (UE) ont visité, mardi à Jijel, des infrastructures de pêche dans le cadre de l’accord Algérie-UE d'appui à la diversification de l'économie nationale consacré au secteur de la pêche "DIVECO 2", a-t-on constaté.

Des experts européens à Jijel dans le cadre de l’appui à la production halieutiqueAccompagnée de la directrice de wilaya de la pêche et des ressources halieutiques, Nadia Ramdane, la délégation, composée de trois experts, a notamment visité, au port de Boudis, la halle à marée avant de se rendre à la pêcherie longeant le boulevard Hocine Rouibah, en cours de réhabilitation, où elle s’est notamment enquise des équipements et du fonctionnement de ces installations.

Le programme d’appui à la diversification de l’économie nationale qui concerne trois wilayas (Alger, Ain Temouchent et Skikda) a été étendu à la wilaya côtière de Jijel, a indiqué à l’APS, Mohamed Bourouis, responsable à la direction locale de la pêche et des ressources halieutiques (DPRH).

Le programme, d’une dotation financière de quinze (15) millions d’euros, vise à accompagner et appuyer le secteur de la pêche dans la perspective de diversifier l’économie nationale hors hydrocarbures. Il porte notamment sur la formation de cadres et d’opérateurs professionnels du secteur de la pêche, selon la même source.

Parmi les objectifs de DIVECO 2, figure l’amélioration des performances de l’économie nationale pour une contribution plus élevée à la croissance économique et aux exportations hors hydrocarbures, selon les responsables du secteur.

Cette visite est une première étape visant à préparer le terrain pour la mise en £uvre du programme, a-t-on encore indiqué, sans autres précisions.

Les experts de l’UE qui arrivaient de Skikda ont observé une halte à Sidi-Abdelaziz (36 km à l’est de Jijel) où ils ont tenu une séance de travail au siège de l’APC, consacrée notamment aux ressources halieutiques, leur préservation et au développement durable.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: