Translate

mercredi 17 février 2016

Lancement d'une opération d'inventorisation et de protection d'un important fonds de photographies anciennes

Une opération d'inventorisation d'un important fonds de photographies anciennes de villes algériennes a été récemment lancée par le programme d'appui de l'Union Européenne (UE) à la protection et à la valorisation du patrimoine culturel en Algérie, a indiqué jeudi le chef du projet.

Lancement d'une opération d'inventorisation et de protection d'un important fonds de photographies anciennes

Plusieurs experts européens travaillent actuellement sur l'identification et le diagnostic de ce patrimoine photographique appartenant au centre de documentation de l'Office de gestion et d'exploitation des biens culturels (OGEBC), a précisé Zohir Ballalou.

Dans une prochaine étape, l'équipe procédera à l'archivage et la numérisation de ces photographies, avant de les exposer au grand public, a-t-il ajouté.

Le programme a également entamé une mise à niveau de techniciens archivistes et bibliothécaires à l'office pour la protection et la gestion de ce fonds documentaire qui nécessite l'acquisition d'un matériel de restauration, préalablement à la création d'un centre d'interprétation qui lui est entièrement dédié, à la citadelle d'Alger, a indiqué pour sa part le directeur de l'OGEBC.

Aux termes du projet, le programme d'appui de l'UE avait également démarré une opération pilote de restauration de la seule copie négative existant de "Tahya ya didou", un film mythique réalisé en 1971 par Mohamed Zinet et retrouvé dans les dépôts de la cinémathèque d'Alger, dans un état dégradé. La restauration du film a été confiée à un laboratoire en Europe.

En parallèle, une dizaine de techniciens de la cinémathèque et de la Bibliothèque nationale devaient être formés aux rudiments de la restauration de bobines 35mm.

Des cycles de formation sur la restauration de films, dispensée par des experts de l'Ina (Institut national audiovisuel, français) au profit du personnel de la cinémathèque, du Centre national de la documentation, de la presse et de l'information (CNDPI), de la BN et du Centre national des manuscrits d'Adrar et de quelques musées sont prévus à partir de mars prochain.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: