Translate

mercredi 17 février 2016

Migration Ville à Ville en Méditerranée : le réseau se met en place

Dans le cadre du projet Migration Ville à Ville en Méditerranée (MC2CM), CGLU a contribué, avec ses partenaires, à la mise place du réseau de villes (rives nord et sud de la Méditerranée). 

Les villes de Amman, Beyrouth, Lisbonne, Lyon, Madrid, Tanger, Tunis, Turin et Vienne, participeront aux différentes activités du réseau et notamment aux apprentissages et échanges de bonnes pratiques thématiques entre pairs, en lien avec l'inclusion des migrants au niveau local.

Un réseau d'échange d'expertise pour à une meilleure gestion des défis migratoires au niveau local 
Pour la création de ce réseau, CGLU a mené, conjointement avec ICMPD, une série de mission d'introduction dans les villes mentionnées plus haut. Ces visites ont permis de rencontrer les représentants politiques et les équipes techniques des villes, ainsi que les représentants d'organisations et d'institutions locales et nationales susceptibles d'être impliquées dans le développement des activités du projet. En particulier, l'équipe du projet s'est rendue au Maroc (Rabat, Tanger), à Tunis et à Beyrouth (mai 2015), avant de se déplacer à Turin (septembre 2015), Vienne et Amman (novembre 2015) et Lisbonne (décembre 2015). Les missions d'introductions se poursuivront à Madrid (février 2016) et à Lyon (mars 2016).

La première rencontre du réseau consistera en un atelier technique qui réunira les points focaux techniques des villes participantes à Lyon les 9 et 10 mars 2016. Cet atelier se focalisera en particulier sur les étapes de mise en oeuvre (modèles pour les profils migratoires des villes et les priorités urbaines, thèmes prioritaires pour les dialogues entre pairs) et sur les aspects de gestion du projet, et se conclura par une visite de terrain pour débuter le dialogue et l'échange de bonne pratiques.

Promotion du projet Migration 
Au cours des derniers mois, le secrétariat mondial de CGLU a été invité à plusieurs rencontres afin de présenter l'action mais également pour connecter le projet avec d'autres initiatives en cours en Europe et en Méditerranée :
« De la résilience au développement : conférence de haut niveau relative à la crise des réfugiés syriens » : cette rencontre a été organisée à Marseille le 7 septembre 2015 par le Centre Méditerranéen pour l'Intégration (CMI) dans le but de de sensibiliser aux besoins croissants des pays d'accueil dans le Maghreb en raison de la crise des réfugiés. La rencontre a également permis de fournir un espace d'échange d'expériences et de mettre en place un dialogue visant à l'évolution des politiques en la matière, en plus d'ouvrir un débat sur la possibilité de fournir à ces pays un accès à des financements concessionnels pour atténuer les impacts de la crise. 

« Conférence de Haut niveau sur les Migrants et les Villes » : organisée par l'OIM, la conférence a eu lieu à Genève les 26 et 27 octobre 2015. Les objectifs: aborder le lien entre la migration et l'importance du rôle des villes dans la gestion de la mobilité humaine ; réunir des autorités nationales et locales pour qu'elles puissent débattre sur les politiques migratoires (gestion de la mobilité, inclusion socioéconomique) ; faire le point sur les processus en cours pour intégrer la migration dans la planification du développement local. C'est dans ce cadre que CGLU, représenté par la Ville de Lyon, à présenter son travail et les grandes lignes de son positionnement.

« Réunion du Conseil politique de la Commission Méditerranée de CGLU » : Le Secrétariat mondial de CGLU a été invité à présenter le projet MC2CM aux élus du conseil politique de la Commission Méditerranée, qui s'est réunie le 26 novembre 2015 à Rabat. Comme l'a rappelé le Président de l'instance, M. Boudra - Maire d'Al Hoceima-, ce Conseil politique est « un lieu de rencontre, de dialogue, de diplomatie participative pour tous ceux qui souhaitent contribuer à la construction d'un espace méditerranéen unifié, pacifique et prospère. ».

« Conférence internationale pour la migration et les dynamiques urbaines » : la conférence s'est tenue à Rabat le 9 décembre 2015 a été co-organisé par la GIZ (Association allemande pour la coopération internationale), le Ministère chargé des marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration et le Ministère de l'habitat et de la politique de la ville. La rencontre s'est centrée sur les défis de la migration en zone urbaine, et sur la nouvelle politique migratoire du Maroc, qui est passé récemment du statut de pays de transit à celui de pays d'accueil, et qui est confronté également à une concentration de la migration en zone urbaine. CGLU a exposé dans ce cadre la méthodologie du projet, auquel participe la ville de Tanger, notamment dans les aspects liés à la mise place d'une gouvernance de la migration au niveau local.

"Le défi mondial de la migration pour les administrations publiques locales et régionales - Impact sur la main-d'oeuvre, l'organisation des services et l'offre de services publics" : le séminaire, qui s'est tenu le 27 janvier 2016 à Berlin, a été organisé par le CCRE (Conseil des Commune et Régions d'Europe, Section européenne de CGLU) et ESPU (Fédération européenne des Syndicats des Services Publiques) dans le cadre du projet "Nouvelles formes d'offre de services pour les municipalités; contribution du dialogue social et de la bonne pratique au bien-être au travail ". La rencontre s'est axée sur le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans l'adaptation aux processus de changement découlant des défis liés à la migration, en particulier sur les questions d'inclusion et d'emploi. CGLU a, dans ce contexte, partagé les méthodologies proposées par le projet pour la mise en place d'une concertation au niveau local coordonnée par les municipalités. Pour rappel, le projet MC2MC, financé par l'Union Européenne et l'Agence Suisse pour le Développement et la Coopération, est porté par ICMPD (Centre Internationale pour le Développement des Politiques Migratoire) et compte également avec UN-Habitat comme partenaire et UNCHR comme associé.


Source de l'article Newspress

Aucun commentaire: