Translate

dimanche 21 février 2016

L'institut euro-méditerranéen de sciences politiques lancé à Fès en partenariat avec la Sorbonne

Après avoir signé un partenariat avec la prestigieuse école française Polytechnique, l'université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF) a signé, mercredi 17 février à Rabat, un accord de coopération avec l'Université Paris 1 Sorbonne dans le domaine de l'enseignement supérieur, la recherche scientifique et la culture, pour la création d'un Institut euro-méditerranéen des sciences politiques.

FES SORBONE
Jean-Marc Bonnisseau, vice-président de l'Université Paris 1 Sorbonne chargé des relations internationales, Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Mostapha Bousmina,
président de l'université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF). | MAP
Le futur institut, qui relèvera donc de l'Université euro-méditerranéenne de Fès, se veut un "établissement supérieur d'excellence pour la formation et la recherche dans les domaines des sciences politiques, de la gouvernance, du droit des affaires et du droit public", selon les termes de l'accord.

Le partenariat a été signé par le président de l'UEMF, Mostapha Bousmina, et Jean-Marc Bonnisseau, vice-président de l'Université Paris 1 Sorbonne chargé des relations internationales, lors d'une cérémonie en présence du ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi.

La formation sera assurée par une équipe pédagogique de l'Université euro-méditerranéenne de Fès et du département des sciences politiques de l'Université Paris 1 Sorbonne ainsi que par d'autres institutions euro-méditerranéennes partenaires.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Daoudi a indiqué que la signature de cet accord s'inscrit dans le cadre de l'intérêt particulier accordé par le ministère à l'élargissement de l'offre pédagogique, qui comprenait dans un premier temps les domaines de la technologie, de la médecine, et qui englobera aujourd'hui, à travers cet accord, les sciences sociales.

Les cours devront débuter en septembre prochain après des épreuves de sélection des meilleurs étudiants, qui recevront au terme de cette formation au Maroc et en France, un double diplôme de l'Université euro-méditerranéenne de Fès et de la Sorbonne.

Source de l'article Huffpostmaghreb

Aucun commentaire: