Translate

mercredi 17 février 2016

Union pour la Méditerranée - L'Assemblée parlementaire salue les réformes politiques, sociales et environnementales engagées au Maroc

Les membres du Bureau de l'Ap-UpM juge indispensable la relance de l'espace régional maghrébin et souligne de nouveau qu'un Maghreb intégré est un élément fondamental au sein de l'Union pour la Méditerranée, pour libérer la croissance économique de la région et favoriser une prospérité partagée.

Union-pour-la-Mediterranee.jpgL'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (Ap-UpM) a salué, vendredi à Rabat, les réformes politiques, sociales et environnementales engagées au Maroc. Dans un communiqué sanctionnant la réunion de son Bureau, l'Ap-UpM a, surtout, salué les dernières élections communales et régionales, tenues en septembre dernier, ainsi que la prochaine tenue au Maroc de la 22e Conférence des parties (COP 22) à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. 
Au cours de cette réunion, présidée par le président de la Chambre des représentants et président de l'Ap-UpM, Rachid Talbi Alami, les membres du Bureau ont loué les projets initiés par le Royaume en matière d'énergies propres, notamment l'inauguration par S.M. le Roi Mohammed VI, le 6 février dernier à Ouarzazate, de la plus grande centrale solaire au monde «Noor I». De même, le Bureau a salué les efforts entrepris au Maroc pour relever les enjeux liés à la sécurité et à la lutte antiterroriste dans les régions du Maghreb et du Sahel et qui «tendent à juguler la montée de la violence dans le bassin méditerranéen», exaltant l'approche intégrée et cohérente du Maroc pour la prévention de la menace terroriste et de la radicalisation, une approche sous-tendue par le renforcement de la gouvernance sécuritaire, la lutte contre la pauvreté, l'exclusion et les inégalités sociales ainsi que la promotion de la tolérance religieuse.

Par ailleurs, le Bureau a réitéré son soutien aux transitions démocratiques dans les pays du sud de la Méditerranée et n'a pas manqué, à cet égard, de saluer le rôle du Maroc dans la crise libyenne. Le Maroc, qui a abrité, depuis le 5 mars 2015, le dialogue interlibyen, a joué un rôle crucial dans le règlement de ce conflit fratricide, non seulement à travers la tenue sur son sol de ces pourparlers, mais aussi via l'appui politique qu'il a prodigué à ce processus, précise le communiqué, ajoutant que le Maroc se tient toujours aux côtés du peuple libyen afin qu'il occupe la place qui lui échoit dans le concert des nations. 
Parallèlement, le Bureau a salué les efforts de la Jordanie en matière de lutte contre l'extrémisme violent et la promotion de la paix, ainsi que sa lutte contre la radicalisation et le recrutement de terroristes, marqués par le dialogue politique qu'elle mène avec les partenaires européens et ceux de la rive sud de la Méditerranée. De même, il a salué l'engagement de la Jordanie dans le règlement des conflits, plus particulièrement en Syrie. D'autre part, les membres du Bureau de l'Ap-UpM ont réitéré leur appel pour la réactivation du processus de paix israélo-palestinien en vue d'un règlement juste de la cause palestinienne, primordial et vital pour garantir paix et sécurité en Méditerranée. 
Ils ont aussi souligné que la paix au Proche-Orient requiert une solution globale, relevant qu'un dialogue sérieux et concret doit être engagé pour mettre fin au statu quo que connait le processus de paix au Moyen-Orient, et ce afin d'aboutir à une solution juste et durable qui garantisse l'établissement de deux États vivant côte à côte, en paix et en cohabitation, conformément aux résolutions des Nations unies. Le Bureau a également insisté sur l'urgence de mettre fin immédiatement à la violence en Syrie et de lancer sans délai un processus de transition politique mené par le peuple syrien sur la base de ses aspirations légitimes, assurant de son soutien aux scénarios de sortie de crise en Syrie par la voie d'un règlement politique garantissant une véritable transition démocratique.

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: