Translate

dimanche 2 octobre 2016

Textile-habillement : Quinze opérateurs tunisiens au salon Première Vision Paris

Une quinzaine d’entreprises tunisiennes participent, du 13 au 15 septembre courant, à la 17e édition du salon Première Vision, au Parc des Expositions -Paris Nord Villepinte.

textile-habillement

Ces entreprises, qui représentant les principales filières du secteur textile-habillement, dont les vêtements pour hommes, femmes et enfants, les jeans et sportswear, les articles en maille, les vêtements de travail et les accessoires, exposent leurs produits au pavillon tunisien, d’une superficie de 262 m2 , mis en place par le Centre de promotion des exportations (Cepex).

Devenu un rendez-vous important de la filière textile-habillement, le salon «Première vision» constitue une plateforme de référence pour les participants tunisiens, qui cherchent à nouer des contacts avec les visiteurs français et européens identifier des opportunités pour développer leurs exportations sur le marché européen, et principalement la France, et mettre en évidence les nouveautés, la diversité et la qualité des produits made in tunisia.

Première Vision Paris est l’événement le plus couru par les professionnels de la mode pour préparer leurs nouvelles collections. Il est constitué de 6 salons complémentaires regroupés en un lieu unique où se rencontrent tous les acteurs de la filière mode. C’est un véritable carrefour d’affaires où 62.000 professionnels de plus de 120 pays se rencontrent pour échanger, travailler et construire leurs collections

Rappelons que le textile tunisien dispose de plusieurs atouts. Il bénéficie d’un libre accès au marché de l’Union européenne (UE) et peut produire dans des délais courts allant de 2 à 6 semaines pour s’adapter aux besoins du «fast fashion».

Les entreprises tunisiennes du secteur pourraient offrir une grande flexibilité de production à des prix plus compétitifs que ceux proposés par les pays de l’Europe de l’Est, le Maroc ou encore la Turquie.

Source de l'article Kapitalis

Aucun commentaire: