Translate

mardi 14 mars 2017

Développement durable - Passer à la mise en oeuvre de la SMDD !

La Stratégie méditerranéenne pour le développement durable SMDD 2016-2025 a été adoptée en février 2016 par les 21 pays riverains de la Méditerranée et l’Union européenne, et doit maintenant entrer dans une phase opérationnelle.

Résultat de recherche d'images pour "DEVELOPPEMENT DURABLE - Passer à la mise en oeuvre de la SMDD !"La SMDD 2016-2025, dont l'élaboration a été coordonnée par le Plan Bleu et l'Unité de coordination du PNUE/PAM (Plan d’Action pour la Méditerranée du Programme des Nations unies pour l'environnement), vise à "relier efficacement la nécessité de protéger l'environnement et les ressources naturelles avec le développement économique et l'emploi". Une ambition résumée dans son sous-titre : "Investir dans la durabilité environnementale pour atteindre le développement économique et social". La SMDD 2016-2025 est structurée autour de 6 Objectifs déclinés en "Orientations stratégiques" et "Actions", consultables sur le site du Plan Bleu. Elle constitue une déclinaison régionale et méditerranéenne de l'Agenda 2030 des Nations Unies et de ses 17 objectifs de développement durable (ODD). 

ANIMA Investment Network a participé au processus de révision de la SMDD et se tient prêt à mobiliser son réseau pour contribuer à la mise en oeuvre de la stratégie. Plusieurs priorités font d'ailleurs écho à l'initiative EDILE menée par le réseau ANIMA et ses partenaires. Cette initiative, débutée en 2011, vise à maximiser les impacts locaux positifs des projets d'investissement, en termes d'économie, de société, d'environnement et de communauté. Elle s'appuie sur un outil de notation permettant aux acteurs publics comme privés de mesurer et comparer les impacts de projets d’investissement sur leur territoire d’implantation. L'initiative EDILE est dotée un Conseil stratégique qui réunit institutions internationales de coopération et de développement (AFD, CDC, BEI, BERD, Banque mondiale, Union pour la Méditerranée et Union européenne), acteurs territoriaux, représentants du secteur privé et de la société civile. L’initiative a été appuyée de 2013 à 2016 par la Commission européenne et labellisée par l’Union pour la Méditerranée en novembre 2015. Elle a bénéficié d’un appui technique d’experts de l’Agence Française de Développement pour le développement de son outil de notation. 

ANIMA propose donc de mobiliser son réseau et les actifs de l'initiative EDILE pour contribuer à la mise en oeuvre de la SMDD, tout particulièrement pour les actions suivantes, qui présentent de fortes synergies avec les ambitions d'EDILE :
  • 5.5.3. Renforcer les capacités des institutions nationales sur l’investissement durable et la responsabilité sociale des entreprises, y compris la responsabilité environnementale des entreprises.
  • 5.5.4. Initier ou renforcer le dialogue avec les bailleurs de fonds internationaux en vue d’obtenir un engagement sur les critères économiques et sociaux des investissements.
  • 5.6.5. Intégrer les principes de durabilité dans les marchés publics aux échelles nationale et locale. 
  • 6.3.5. Développer des programmes de renforcement des capacités sur les questions liées à la mise en œuvre et au respect des obligations et accords relatifs à l’environnement, y compris les évaluations de l’impact environnemental et les évaluations environnementales stratégiques.
  • 7.3.2. Offrir des ateliers de formation sur le renforcement des capacités aux gouvernements nationaux, aux parties prenantes et aux organismes subrégionaux, en matière de collecte de fonds pour améliorer leur accès aux financements.
  • 7.3.4 Encourager le secteur privé à s’engager auprès de la société civile pour promouvoir davantage la responsabilité sociale des entreprises.
Pour en savoir plus : consulter la SMDD 2016-2025 sur le site du Plan Bleu et découvrir l'initiative EDILE

Source de l'article Animaweb

Aucun commentaire: