Translate

mardi 14 mars 2017

La 5ème coproduction COPEAM-ASBU « Inter-Rives : histoires de voyages et de mers », est prête à diffuser


La coproduction TV « Inter-Rives : histoires de voyages et de mers », promue par la COPEAM et l’ASBU, vient d’être achevée. 14 documentaires ont été produits par autant de télévisions partenaires : EPTV-Algérie, ERTU-Egypte, HRT-Croatie, RAI-Italie, RTSI-Suisse, RTVE-Espagne, RTVSLO-Slovénie, RTV Vojvodine-Serbie, PBC-Palestine, PBS-Malte, San Marino RTV, SNRT-Maroc, Télévision Tunisienne, TRT-Turquie.

Comme c’était le cas de la série précédente d’Inter-Rives, “Sports sans frontières”, la qualité de cette 5ème édition est en général très appréciable, et la variété des histoires et des personnages racontés fait de cette coproduction un riche portrait de la Mer Méditerranée ; une mer d’échanges culturels et humains et de défis personnels, où les gens n’arrêtent pas de bouger et de rencontrer l’autre, où le passé et le présent sont liés en continu. Une mer qui symbolise la liberté et la peur, l’espoir et la douleur.

Pour ne mentionner que quelques histoires de la série : les vies et les mémoires des gens qui émigrèrent de l’Italie au port tunisien de La Goulette, la dite “Petite Sicile”, et de la Tunisie à Mazara del Vallo, en Sicile ; l’engagement du sénégalais Mamadou qui à partir de son expérience d’émigration en Espagne, a fondé une ONG pour informer et sensibiliser les sénégalais autour des difficultés rencontrées par de nombreux migrants souhaitant rejoindre l’Europe ; le défi de Gaetano, un skipper italien qui s’apprête à partir avec son bateau pour réaliser le Solo Round the Globe Record, le tour du monde en navigation solitaire ; le choix d’un cardiologue croate qui a trouvé sa félicité en se déplaçant sur la petite île de Mljet où il est le seul docteur de sa communauté de 900 habitants. Les documentaires seront bientôt diffusés par les chaines coproductrices, montrant à leurs audiences des morceaux uniques de ce charmant mosaïque méditerranéen.

En ce qui concerne la deuxième édition du Prix pour le meilleur documentaire de la série, les membres du Jury - Sampiero Sanguinetti, Markus Nikel and Mostapha Mellouk – en considération de la qualité de nombreux travaux et la riche variété des histoires racontées par les réalisateurs, ont décidé de primer deux documentaires : « Vapore » de Fedia Ben Henda – Télévision Tunisienne et « Mamadou » de Luis García Marín - TVE/Espagne.

Le choix du Jury a été basé sur la valeur et la force des messages délivrés, sur les efforts de production et sur l’efficacité des personnages choisis. Toutefois, trois autres documentaires ont mérité une mention spéciale du Jury : “Je t’aime et je te crains” de Giovanni Speranza (RSI – Suisse) “Le voyage de Gaetano” de Luca Rosini (RAI – Italie) “Un sourire sur leurs visages” de Aylin Cetinkaya (TRT – Turquie)

Source de l'article COPEAM

Aucun commentaire: