Translate

samedi 11 mars 2017

La Villa Méditerranée à Marseille n’accueillera pas le siège de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée

La Villa Méditerranée à Marseille n’accueillera pas le siège de l’Assemblée
parlementaire de la Méditerranée (Photo Hagay Sobol)
Michel Vauzelle, ancien président socialiste de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, vice-président de la commission des Affaires étrangères, annonce dans un communiqué que l’Assemblée plénière du Parlement méditerranéen, qui regroupe 27 parlements nationaux des pays riverains de la Méditerranée, dont Israël et la Palestine, a voté à Porto le texte transférant le siège du Parlement de Malte, en France à Marseille. 
La cité phocéenne n’a pas obtenu "la majorité des 4/5e" requise.

« Marseille a obtenu la majorité absolue avec 51 voix sur 82 suffrages exprimés. 
Cependant, pour une décision institutionnelle, la majorité des 4/5e était requise. » Considérant : « M. Estrosi qui était d’abord favorable à l’installation de cette institution à la Villa Méditerranée a changé d’attitude. 
C’est malheureusement ce qui n’a pas permis ensuite de bénéficier à Porto d’un vote favorable à l’unanimité comme le 16 décembre à Rome. » Regrettant, toujours via le communiqué, « La France a perdu une occasion unique de renforcer son influence en Méditerranée. Marseille a perdu une occasion unique d’affirmer sa vocation de capitale française de la Méditerranée. » 
Et faute de Parlement de la Méditerranée, la Villa devrait alors accueillir la Grotte Cosquer, projet présenté par le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur Christian Estrosi.

Source de l'article Destimed

Aucun commentaire: