Translate

samedi 11 mars 2017

Une étude compare la capacité des entreprises européennes et celles de la région MENA à exporter


Alors que la productivité, la R&D et la taille sont des facteurs importants pour déterminer la capacité d’une entreprise à exporter, les obstacles et les accélérateurs sont différents au Nord et au Sud de la Méditerranée, comme le démontre le rapport du Forum euro-méditerranéen des institutions de sciences économiques (FEMISE), intitulé « Les déterminants des performances à l’exportation des entreprises de la région MENA ».

Des experts du FEMISE ont dirigé une étude comparative concernant des entreprises situées dans l’Union européenne, en Israël, en Turquie et celles situées en région MENA (Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Tunisie et Palestine). L’étude montre que la productivité des facteurs de production et en particulier les qualifications professionnelles des employés conditionnent la performance à l’international d’une entreprise. Au Moyen-Orient et au Maghreb, la productivité joue un rôle moindre qu’en Europe.

Pour les entreprises basées dans la région MENA, l’ancienneté, l’expérience, le savoir-faire pèsent sur la capacité à exporter. Ce n’est pas le cas des sociétés européennes, capables de se positionner à l’international dès les tout premiers mois de leur création.

Le FEMISE note également une spécificité inhérente aux PME de la région MENA : « Les exportateurs indirects (qui passent par un tiers pour exporter) peuvent se révéler moins efficaces en termes de productivité au travail, moins innovants et plus modestes que ceux qui exportent directement », note le rapport.

Par ailleurs, plus les entreprises de la région MENA développent une large gamme de produits, plus elles ont tendance à exporter. En revanche, il n’existe pas de corrélation entre la nature du capital de la société, privé ou public, et sa propension à exporter sur les deux rives de la Méditerranée.

Les économistes du FEMISE encouragent les autorités des pays du sud de la Méditerranée à investir dans le capital humain, à moderniser le système éducatif tout en soutenant les entreprises dans leurs efforts de recherche et développement.

Le FEMISE est un projet financé par l’UE qui entend contribuer au renforcement du dialogue sur les questions économiques et financières du partenariat euro-méditerranéen, dans le cadre de la politique européenne de voisinage et de l’Union pour la Méditerranée. Plus spécifiquement, le projet cherche à améliorer la connaissance des enjeux prioritaires dans les domaines économiques et sociaux et de leurs répercussions sur leurs partenaires méditerranéens dans le cadre de la mise en œuvre des accords d'association et des plans d'action avec l'UE.

Pour en savoir plus

FEMISE – Site internet

Aucun commentaire: