Translate

mercredi 27 janvier 2016

Accord de formation entre l'Ecole nationale supérieure maritime et le port de Marseille



Un accord de partenariat a été signé, lundi à Alger, entre l'Ecole nationale supérieure maritime (ENSM) de Bou Ismaïl et le port de Marseille Fos pour la formation de formateurs au profit de cette école, en marge de la visite d'une délégation du port français en Algérie.

L'Ecole nationale supérieure maritime (ENSM) de Bou Ismaïl
"Lors de la visite (du 24 au 27 janvier) que nous avons effectuée à l'Ecole spécialisée dans la formation d'officiers de la marine marchande (ENSM), ses responsables nous ont exprimé leurs besoins, ce qui a donné lieu à la signature d'un accord de partenariat pour la formation de formateurs pour cette école en plus de cycles de formation continue", a expliqué Christine Cabau Woehrel, présidente du directoire du port de Marseille Fos au cours d'une conférence de presse.

Elle a signalé, en outre, que "les membres de la délégation entendaient signer d'autres accords avec des organismes algériens en fonction des besoins exprimés par ceux-ci dans une optique de partenariat gagnant-gagnant".

La délégation encadrée par le directoire du port français mais également l'Association professionnelle "Via Marseille Fos", compte 45 membres représentant différents métiers dont le transit portuaire, la douane, la gestion et la logistique portuaires.

"Ces professionnels sont venus discuter avec leurs homologues algériens afin de leur proposer leur aide dans le cadre d'une approche globale ", a précisé Cabau Woehrel.

"Nous sommes venus dire aux Algériens que le port de Marseille, à 32 heures d'Alger, est le chemin le plus court vers le marché européen", a déclaré la conférencière qui a rappelé que l'Algérie était le premier client du port de Marseille avec 11 millions de tonnes de marchandises importées par an. Un chiffre qui a progressé de 14% en 2015, d'après elle.

Concernant le transport de passagers, 215.000 personnes sont passées entre le port de Marseille et les ports algériens en 2015 (en baisse de 4% par rapport à 2014), selon la présidente du directoire. Pour elle, "il s'agit de faire progresser ces chiffres".

De son côté le président de l'Association "Via Marseille Fos", Hervé Balladur a expliqué que la visite de la délégation du port de Marseille à Alger entrait dans le cadre d'une démarche globale engagée depuis deux ans et qui vise à renforcer le partenariat entre le port français et ceux des autres pays.

A noter que le bureau de la Chambre algérienne du commerce et d'industrie (CACI) en France, appuyé par le Forum des chefs d'entreprise (FCE), a été à l'origine de la visite de la délégation française dont le programme prévoit différentes rencontres avec des opérateurs économiques algériens.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: