Translate

dimanche 24 janvier 2016

Chefchaouen veut créer un label de qualité territoriale pour le système de nutrition méditerranéen

Une commission locale élargie a organisé, jeudi à Chefchaouen, une rencontre dans le cadre des préparatifs pour créer un label de qualité territoriale relatif au système de nutrition méditerranéen, afin de soutenir la stratégie touristique et le développement territorial local.

Afficher l'image d'origineSelon un communiqué de la commune urbaine de Chefchaouen, cette initiative vise à préserver les traditions de la région dans les domaines de la cuisine, de nutrition et des produits du terroir dont regorgent la province de Chefchaouen en tant que patrimoine humain local et patrimoine commun entre plusieurs pays de la Méditerranée, et mettre en exergue les particularités de la région, afin de renforcer l'attractivité touristique et promouvoir l'économie locale.

Cette initiative ambitionne également de concerter les efforts des différents acteurs locaux civils, institutionnels, économiques et sociaux en vue de contribuer à la préservation du système de nutrition, du patrimoine de la cuisine traditionnelle locale, des ressources naturelles riches et de la culture que caractérise la région de Chefchaouen. L'objectif, souligne-t-on, est d'insuffler une nouvelle dynamique au développement local, de protéger le consommateur, de garantir une relation équitable entre la qualité du produit et son prix et de faire du label de qualité un accélérateur de l'attractivité touristique tout au long de l'année.

La même source fait savoir que des rencontres seront organisées, durant les mois prochains, entre les acteurs économiques et touristiques locaux, des experts en nutrition et des spécialistes en développement durable et environnement, dans la perspective d'élaborer un plan d'action et de déterminer les mécanismes de mise en place d'un programme de création du label de qualité territoriale relatif au système de nutrition méditerranéen à court et moyen termes.

Le projet du "label de qualité territoriale pour le système de nutrition méditerranéen" constitue une partie du projet général inscrit dans le cadre de la convention liant la commune urbaine de Chefchaouen, l'Agence andalouse de coopération internationale, le conseil provincial de tourisme de Chefchaouen et le Fonds andalous des municipalités pour la solidarité internationale, visant à soutenir la stratégie touristique aux niveaux local et national.

La ville de Chefchaouen a été inscrite, en 2010, au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO, grâce à la "Diète méditerranéenne", qui se caractérise par un modèle nutritionnel qui est demeuré constant dans le temps et l'espace, et dont les principaux ingrédients sont l'huile d'olive, les céréales, les fruits et légumes frais ou séchés, une proportion limitée de poisson, des produits laitiers et viande, et de nombreux condiments et épices.

Source de l'article Media24

Aucun commentaire: