Translate

jeudi 14 janvier 2016

Laura Baeza : 2016, l’année de l’environnement et de l’énergie en Tunisie

L’année 2016 sera marquée par un plus grand soutien de l’Union Européenne (UE) à la Tunisie dans le domaine de la protection de l’environnement et l’énergie, a affirmé, lundi, à Gammarth (Banlieue nord de Tunis), l’ambassadrice présidente de la délégation européenne à Tunis Laura Baeza.

Résultat de recherche d'images pour "Laura Baeza :"Lors de la clôture du programme sectoriel pour l’environnement et l’énergie, Baeza a fait savoir que cet appui vise à «encourager les PME actives dans le domaine de l’économie verte et de la promotion des énergies renouvelables et à réduire la pollution».

Ce programme sectoriel exécuté par les ministères de l’industrie, de l’environnement et du développement durable et de l’investissement, du développement et de la coopération internationale sur la période située entre le mois d’avril 2010 et fin décembre 2015, est financé par l’UE à hauteur de 33 millions d’euros (1 euro=2,228 dinars) sous forme de don, a fait observer à l’agence TAP, Mounir Romdhani, responsable du suivi du programme sectoriel pour l’environnement et l’énergie.

Le secteur de l’énergie a bénéficié de 16 millions d’euros consacrés au soutien du fonds national de la maîtrise de l’énergie, lequel oeuvre à octroyer des primes au profit des investissements réalisés dans le domaine de la rationalisation de l’énergie.

Romdhani a précisé, dans le même contexte, que le nombre des investisseurs bénéficiaires de ces primes, dans le cadre de ce programme, s’élève à 1000 investisseurs actifs dans les secteurs de l’industrie, du tourisme et des services… Conformément aux dispositions de la convention du financement de ce programme, il a été procédé à l’acquisition d’équipements aux profit des entreprises bénéficiaires.

Il s’agit notamment d’équipements destinés aux analyses biologiques en faveur du centre international de la technologie et de l’environnement de Tunis (CITET), de 10 camions laboratoires mobiles au profit de l’Agence nationale de la protection de l’environnement (ANPE) et de trois machines pour le suivi actuel de la situation du littoral à l’agence nationale de protection et d’aménagement du littoral (APAL).

Par ailleurs, des aides ont été octroyées à la direction générale du développement durable (au sein du ministère de l’environnement et du développement durable) qui compte parmi les bénéficiaires de cette convention.

Le programme sectoriel pour l’environnement et l’énergie est intervenu dans la mise à niveau environnementale en faveur de 80 entreprises sur un total de 100 entreprises ciblées, ainsi que dans la formation de formateurs dans le domaine de la protection de l’environnement au sein des entreprises.

Il a, en outre, été procédé à la formation des contrôleurs environnementaux pour veiller au respect et à l’engagement des entreprises dans le domaine environnemental.

Ce programme ambitionne de soutenir la politique environnementale de la Tunisie en l’aidant à mettre en place une stratégie environnementale, à renforcer la compétitivité économique dans le domaine de la maîtrise de l’énergie et à garantir la bonne gouvernance dans les domaines énergétique et environnemental.

Source de l'article Businessflood

Aucun commentaire: