Translate

jeudi 14 janvier 2016

La BERD a investi 200 millions d'euros au Maroc en 2015

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a indiqué, mercredi, avoir investi 200 millions d’euros en 2015 dans le nouveau projet portuaire ‘Nador West Med ».

Résultat de recherche d'images pour "La BERD a investi 200 millions d'euros au Maroc en 2015"Ce projet, qui sera composé d’un nouveau port en eau profonde et d’une plateforme industrielle intégrée sur la côte Méditerranéenne, contribuera au développement économique du nord-est de la région de l’Oriental, indique la BERD dans un communiqué.

Le projet ‘Nador West Med NWM » sera construit dans le site stratégique de la baie de Betoya, situé sur la façade Ouest du Cap des Trois Fourches à moins de 250 miles du détroit de Gibraltar et ce en face des principales routes maritimes Est-Ouest des trafics conteneurs et produits pétroliers.

Dans toute la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED), où ses opérations ont débuté en 2012, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a investi en 2015 plus de 1,4 milliard d’euros dans 37 projets.

Les investissements ont été réalisés dans les secteurs de l’énergie et des énergies renouvelables, ainsi que dans les infrastructures, l’agro-industrie et les petites et moyennes entreprises.

Depuis 2012, la BERD a investi 3,4 milliards d’euros dans 83 projets concernant quatre pays de la région SEMED l’Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie. Soixante-dix pour cent de ces projets relèvent du secteur privé.

‘Les investissements de la BERD dans ces quatre pays s’accélèrent, ce qui reflète bien le rôle important que peut jouer l’organisation dans tous les secteurs de l’économie », s’est félicitée Hildegard Gacek, directrice du département de la BERD pour la région SEMED.

Relevant que le soutien de la BERD s’exerce aussi bien auprès d’entreprises familiales que de ports ou de centrales électriques, elle a souligné que ce soutien s’accompagne ‘d’une assistance technique et d’un dialogue avec les pouvoirs publics destinés à améliorer l’environnement commercial et à encourager d’autres investissements dans le secteur privé ».

A l’échelle de sa région d’opérations globale, la BERD dit avoir eu un ‘impact considérable » sur le terrain, dans les pays où elle était présente, réalisant un total de 9,4 milliards d’euros d’investissements (un record), répartis sur 381 projets.

Source de l'article MAP & La Nouvelle Tribune

Aucun commentaire: