Translate

jeudi 14 janvier 2016

Compte-rendu du 2e forum économique tuniso-allemand

Du 2 au 5 décembre 2015, la délégation allemande s’est rendue à Tunis et à Sousse dans le cadre le 2e Forum économique tuniso-allemand présidé par le président de l’EMA, ancien président de la République fédérale d’Allemagne

Le premier ministre tunisien, S.E.M Habib Essid, a chaleureusement accueilli la délégation et a souligné que « l’Allemagne est plus qu’un partenaire économique ». 

Partie I: «L’Allemagne et la Tunisie pour une coopération économique réussie» | 3. décembre, Tunis

Le fait que plus de 25 entreprises se soient rendues en Tunisie malgré l’état d’urgence montre à quel point l’Allemagne soutient le pays même dans ces moments difficiles. La présidente de l’UTICA (Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat) et Prix Nobel de la Paix, Madame Ouided Bouchamaoui, a souligné dans son discours d’ouverture que, depuis la révolution, les entreprises allemandes sont restées en Tunisie et y ont même augmenté leurs investissements. 
Ainsi l’Economie allemande apporte une contribution notable au changement démocratique dans le pays.

La Conférence « L’Allemagne et la Tunisie pour une coopération économique réussie » organisée par l’EMA, en partenariat avec l’UTICA et la FIPA Tunisia (Agence de Promotion de l´Investissement Extérieur) et en coopération avec l’AHK Tunisie, a attiré plus de 200 représentants du monde économique, politique et de la Science. Les médias étaient également au RDV. Au cœur de ce programme de haut niveau, les relations tuniso-allemandes actuelles ont été présentées et illustrées par des exemples de bonnes pratiques.

« Notre souhait est de continuer à diversifier la coopération économique tuniso-allemande et l’étendre à des secteurs innovants » affirme madame Ouided Bouchamaoui, Prix Nobel de la Paix et présidente de l’UTICA.

Christian Wulff s’est adressé aux représentant de l’économie tunisienne et allemande : „Vous pouvez créer des emplois et offrir des perspectives pour les jeunes en Tunisie“. En effet, l’objectif de cette conférence est de contribuer à un « meilleur développement économique » et à une « meilleure situation sociale » et par là consolider « la démocratie en Tunisie ». Monsieur Wulff a également décrit le travail de l’EMA qui s’engage activement, depuis des années, pour l’approfondissement de la coopération entre les pays de la méditerranée et qui participe, par là, à la « résolution de problèmes et de conflits dans le monde ». D’ailleurs la Tunisie joue, dans ce sens, un rôle tout particulier en Afrique du Nord.


Le premier Ministre, S.E.M Habib Essid et le ministre du développement de l’investissement et de la coopération internationale, S.E.M Yassine Brahim, ont parlé de l’importance de la relation tuniso-allemande au vu des défis que la Tunisie doit surmonter. Le Premier Ministre, a affirmé que l’Allemagne est « plus qu’un partenaire économique ». Ensemble, les deux ministres ont évoqué les différentes phases de développement du pays et ont présenté des projets de reforme qui devraient contribuer, de manière significative, à l’amélioration de la situation économique et sociale du pays, grâce entre autres, aux conditions favorables d’investissements.

« L’Allemagne est plus qu’un partenaire économique », déclare Habib Essid, Premier Ministre de Tunisie.

Le directeur général de la FIPA, Khalil Laabidi, a fait l’état des lieux de l’imbrication des Economies allemandes et tunisiennes. Il a expliqué que la Tunisie représente une destination particulièrement intéressante pour les investisseurs en raisons de conditions cadres très favorables (protection des investissements, l’accès aux marchés d’Afrique et du monde arabe, la proximité avec l’Europe, une bonne infrastructure et une main d’œuvre bien formée). 

En dernier lieu, Dr. Haskamp, CFO de Meyer & Meyer Holding GmbH & Co. KG a présenté les 30 années d’expérience réussie de son entreprise en Tunisie. Il a mis en avant le travail avec les partenaires locaux et a loué le fait que « la coopération économique peut faire naître de nouvelles choses ». Dr. Ralf Heinen, Maire de la ville de Cologne, a rejoint son idée en décrivant les multiples facettes des 50 ans de jumelage entre Cologne et Tunis. Finalement, Dr. Martin Henkelmann, directeur de l‘AHK-Tunisie, a présenté le développement des entreprises allemandes dans le pays.

Après la conférence, la délégation allemande s’est rendue au port de Radès, dont la visite a été organisée et guidée par Monsieur Nothnagel, directeur de la filiale allemande de Meyer & Meyer en Tunisie. A environ 9 kms au sud de la capitale, le port s’est établi comme un important point de transit dans le pays pour les containers et Ro-Ros. Le port possède plusieurs scanners mobiles et stationnaires qui permettent de contrôler les chargements en un très court laps de temps. Monsieur Nothnagel a présenté les nombreux projets mis en œuvre pour améliorer la productivité et consolider le rôle du port dans la région. De nombreux transporteurs internationaux sont présents sur le Port de Radès et le gouvernement allemand a, il y a peu, mis à disposition un nouveau scanner mobile.

Le soir, S.E Monsieur l‘Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne a accueilli la délégation dans sa résidence. Etaient également présents à la réception des représentants de la CONECT, association partenaire de l’EMA, des fondations politiques allemandes ainsi que des personnalités impliquées dans la coopération économique au développement, ceci afin de poursuivre les discussions et la coopération. 

Lire :


Source de l'article EMA Hambourg

Aucun commentaire: