Translate

dimanche 24 janvier 2016

Villes et régions jouent un rôle crucial dans le processus de stabilisation des pays de la région méditerranéenne

Les dirigeants locaux déclarent que les villes et les régions jouent un rôle crucial dans le processus de stabilisation des pays de la région méditerranéenne

Face à la crise des migrants et à l'instabilité politique, les collectivités locales de l'Europe et de la Méditerranée approfondissent leur coopération
Résultat de recherche d'images pour "ARLEM"
Une coopération concrète au niveau local est essentielle si les pays du pourtour de la Méditerranée entendent surmonter les défis posés par les conflits en Syrie et en Libye, les flux migratoires et le changement climatique. Tel est le message des dirigeants locaux de l'Assemblée régionale et locale euro-méditerranéenne (ARLEM), réunis le 19 janvier dernier.

«Les sources des tensions et de l'instabilité qui touchent la région méditerranéenne exigent une coopération soutenue et très concrète», a déclaré M. Markku Markkula, président du Comité européen des régions et coprésident de l'ARLEM, organe qui rassemble des responsables politiques locaux de l'UE et des pays du bassin méditerranéen.

L'autre coprésident de l'ARLEM, M. Hani Abdelmasih, maire de la ville palestinienne de Beit Sahour, a déclaré quant à lui: «Nos villes doivent aller au-delà de la coopération que nous avons menée jusqu'à présent. Par exemple, la nouvelle politique européenne de voisinage doit accorder davantage d'importance aux collectivités locales que ce n'est le cas actuellement.»

L'assemblée annuelle de l'ARLEM, qui s'est tenue à Nicosie, sur l'île de Chypre, a adopté huit recommandations et deux rapports portant respectivement sur le développement urbain et l'accès à l'emploi. Ces documents visent à façonner les politiques qui seront adoptées par l'Union européenne et les États autour de la Méditerranée.

Mme Eleni Loucaidou, maire adjointe de Nicosie et rédactrice du rapport sur l'emploi, a particulièrement insisté sur la nécessité de «lutter contre les préjugés injustes qui influent sur le statut des femmes dans le cadre du marché du travail», en ajoutant que «l'égalité de droits pour les femmes devrait être de plus en plus considérée comme une condition préalable essentielle» à l'accès aux financements de l'UE. M. Fawzi Masad, directeur des affaires municipales de la capitale jordanienne, Amman, et auteur du rapport sur un agenda urbain pour la région méditerranéenne, adopté ce jour par l'ARLEM, a déclaré que les tendances sociales, y compris l'accélération de l'urbanisation au sud et à l'est de la région méditerranéenne, exigent que les villes consolident leur «résilience» et créent davantage d'emplois.

Les membres de l'ARLEM se sont également entendus sur des initiatives - qui prendront la forme d'études, de projets et de collaboration politique - dans les domaines de la migration, de l'administration publique, de l'action en faveur de l'énergie et du climat, et des droits des femmes.

Par ailleurs, des offres préliminaires de soutien destinées spécifiquement aux municipalités de Libye, pays représenté pour la première fois à l'ARLEM, ont été avancées. Le maire de Tripoli, M. Abdelrauf Beitelmal, a estimé que les secteurs pour lesquels les administrations locales libyennes pourraient tout particulièrement bénéficier de l'appui des villes et des régions de l'UE sont la capacité administrative, les soins de santé, les transports, la police, la gestion des déchets et l'éducation des jeunes enfants. M. Constantinos Yiorkadjis, maire de Nicosie, a proposé de créer une plateforme qui permettrait aux collectivités locales de l'UE de coordonner et canaliser leur aide à la Libye.

M. Markkula a appuyé cette idée au nom du Comité européen des régions, en déclarant que la réaction des collectivités locales et régionales de l'UE justifie la confiance que Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, place dans les villes en tant que force potentielle de stabilisation en Libye.

La question des tensions provoquées par le déplacement de millions de réfugiés et de migrants sur des milliers de communautés à travers l'Europe et la région méditerranéenne a été abordée à plusieurs reprises lors de la réunion.

M. Markkula s'est félicité de la proposition d'un programme d'emploi pour les réfugiés soumise par Eurochambres, une association d'entreprises représentant l'ensemble de l'UE.

Lors de présentations, trois organes des Nations Unies ont souligné l'ampleur du défi posé par la recrudescence du nombre de réfugiés et de migrants au cours de ces dernières années. M. Raghed Assi, du Programme des Nations Unies pour le développement, a tout particulièrement attiré l'attention sur la situation du Liban, qui accueille, a-t-il rappelé, la plus importante population de réfugiés par habitant à l'échelle mondiale. Le Liban «défie la loi de la gravité», a-t-il dit en manière d'avertissement.

Rapports adoptés: 
«L'emploi et le développement territorial dans la région méditerranéenne», élaboré par Mme Eleni Loucaidou, maire adjointe de Nicosie.

«Une politique urbaine durable en faveur de la région méditerranéenne», élaboré par M. Fawzi Masad, directeur général des affaires municipales de la municipalité du Grand Amman.

Source de l'article Newspress

1 commentaire:

om mohamed a dit…


Cher Mme,Mr,

Je suis imane agent de télécommunication chez Neuvoo, je vous ai déjà contacter afin de discuter avec vous s'il ya une possibilité d'ajouter notre lien neuvoo.ae sur votre site.

Neuvoo est un moteur de recherche qui offre plus de 130 000 offres d’emploi sur UAE et 42 autres pays dans le monde et gratuitement, et ca va vous aider à augmenter le trafic de votre site et offrir plus de services à vous visiteurs.

si vous êtes intéressés prière de me faire un signe et si vous avez besoin de n'importe quelle informations o aides n’hésitez surtout pas à me contacter.

Nobles salutations.

Imane ELMKADEM
Agent de télécommunication Neuvoo
Phone: +41 21 5880667
E-mail: imane@neuvoo.com