Translate

mercredi 1 mars 2017

#EU4Youth : devenir un agent du changement – L’UE donne la parole à de jeunes libanais inspirants

#EU4Youth: be an agent for change – EU gives the floor to inspiring Lebanese youth

Un événement a été organisé à Beyrouth le 13 février afin de renforcer la sensibilisation aux initiatives en faveur de la jeunesse financées par l’UE et à leur incidence directe sur les jeunes. 

La soirée a été organisée par la délégation de l’UE au Liban dans le cadre du projet EU Neighbours South, coïncidant avec le lancement de sa campagne #EU4Youth sur les médias sociaux.

L’ « Info Soirée », qui s’est tenue au Beirut Art Centre, a donné la parole à des jeunes libanais inspirants qui ont tiré profit d’initiatives financées par l’UE. Elle a réuni une centaine de jeunes et de représentants d’organisations de la société civile. Une table ronde a permis de fournir au public des informations sur une série d’initiatives financées par l’UE, allant de l’enseignement et l’enseignement et la formation techniques et professionnels, à la consolidation de la paix et l’esprit d’entreprise, en passant par le soutien à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques de jeunesse. L’événement s’est terminé par une présentation de certaines initiatives financées par l’UE et destinées aux jeunes.

« Les jeunes sont généralement des agents du changement – parce qu’ils sont plus flexibles dans leur manière d’agir et leurs idées et ont souvent des idées nouvelles et novatrices sur le monde », a déclaré l’ambassadrice Christina Lassen, chef de la délégation de l’UE au Liban. « Nous voulons vous aider à canaliser cette énergie pour soutenir vos communautés et devenir des agents positifs du changement. »

L’ambassadrice Lassen a souligné que le soutien de l’UE aux activités qui profitent à la jeunesse libanaise, allant de l’éducation de base aux jeunes syriens et libanais, à la formation professionnelle et à l’enseignement supérieur pour les jeunes libanais, s’inscrit dans le cadre du programme Erasmus+. Elle a ajouté : « Nous finançons également des organisations de la société civile qui travaillent pour améliorer l’employabilité des jeunes, d’autres qui visent à réduire le taux d’abandon scolaire, des activités qui permettent aux jeunes des communautés moins favorisées de participer aux activités culturelles, ainsi que des organisations de la société civile qui aident les jeunes à sortir de la toxicomanie, pour n’en nommer que quelques-unes. »

L’événement a coïncidé avec le lancement de la campagne d’EU Neighbours South #EU4YOUTH sur les médias sociaux (sur Facebook, Twitter) visant à sensibiliser aux initiatives en faveur de la jeunesse financées par l’UE dans les pays du voisinage du Sud. La campagne s’adresse à un million de jeunes de 18 à 35 ans en Algérie, en Égypte, en Jordanie, au Liban, au Maroc, en Palestine et en Tunisie.

Pour en savoir plus

#EU4Youth sur Facebook et Twitter

Aucun commentaire: