Translate

mercredi 1 mars 2017

Les partenaires mettent l’accent sur la composante pénale pour le lancement de la dernière phase du projet EuroMed Justice


Les partenaires de l’UE et de la Méditerranée dans le domaine de la justice se sont réunis à La Haye pour la conférence d’ouverture de la dernière phase du projet EuroMed Justice, axée sur la coopération judiciaire dans les domaines du droit pénal, du droit civil (en particulier le droit de la famille), l’indépendance de la justice et l’accès à la justice.

« Compte tenu de l’aggravation des phénomènes de la criminalité organisée, du terrorisme et de la cybercriminalité dans un monde de plus en plus globalisé, dans lequel les criminels ne connaissent pas de frontières, l’accent central du projet sera mis sur la composante pénale », a indiqué le projet dans une note informative sur la conférence.

La coopération en matière pénale sera facilitée par un mécanisme de coopération composé de plateformes nationales et régionales directement rattachées à et soutenues par Eurojust et le Réseau Judiciaire Européen, deux des parties prenantes clés d’EuroMed Justice.

Un certain nombre d’activités seront également réalisées en coopération avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU-DECT), le Comité européen pour les problèmes criminels du Conseil de l’Europe (CoE-CDPC), et l’Association Internationale des Procureurs (AIP).

Le projet s’efforcera de promouvoir le partage des bonnes pratiques, comme l’utilisation des réseaux judiciaires pour l’échange d’informations, et sera structuré autour de groupes de travail en matière pénale, conférences, sessions de formation technique et visites d’étude.

Financée par l’Union européenne (2016-2018), cette quatrième phase du projet EuroMed Justice vise à contribuer au développement d’un espace euro-méditerranéen de coopération dans le domaine de la justice et de systèmes judiciaires efficaces, efficients et démocratiques.

Pour en savoir plus

Note informative d’EuroMed justice
Euromed Justice III – Site internet

Aucun commentaire: