Translate

samedi 11 mars 2017

Jordanie : la BERD contribue à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés

Résultat de recherche d'images pour "Jordanie BERD"

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) contribue à la construction d’un pipeline d’eaux usées en Jordanie, l’afflux de réfugiés syriens continuant à exercer une pression sur les ressources du pays. 
La réduction des débordements d’eaux usées non traitées permettra d’atténuer les risques de contamination de l’environnement et de pollution des eaux de surface dans la zone environnante.

Un investissement de la BERD d’environ 22,6 millions d’euros en faveur de l’Autorité de l’eau de Jordanie financera la construction d’un pipeline d’eaux usées de 30 km qui permettra de soulager la pression exercée sur la capitale du pays, Amman. Le pipeline reliera la station de pré-traitement d’Ain Ghazal dans le district d’Amman à la station d’épuration d’As-Samra, au nord de la Jordanie.

La Jordanie accueille environ 1,4 million de réfugiés syriens qui ont fui leur foyer et sont des utilisateurs directs des services municipaux, y compris de l’approvisionnement en eau et de son assainissement. L’eau est une ressource rare en Jordanie et il est essentiel d’investir durablement dans le secteur des eaux usées. La BERD a abordé cette question par le passé avec des investissements dans les infrastructures hydrauliques du pays, y compris la réhabilitation de la station d’épuration de Zarqa-Est.

Pour en savoir plus

EU Neighbours South – Jordanie

Aucun commentaire: