Translate

mardi 6 juin 2017

L'UE adopte un nouveau consensus pour le développement et reconnaît la nécessité de la coordination entre les actions humanitaires et les actions de développement

EU Development Council

Les ministres de l'UE en charge du développement, réunis aujourd'hui à Bruxelles, ont adopté un nouveau consensus européen sur le développement. Cette déclaration conjointe adoptée par les trois institutions (Parlement, Conseil et Commission) définit un nouveau cadre pour la coopération au développement pour l'UE et ses États membres.

« Le nouveau consensus européen pour le développement rend l'UE encore plus forte pour relever les défis actuels et promouvoir le développement durable et l'éradication de la pauvreté partout dans le monde. Investir dans le développement durable, c'est investir dans notre sécurité et notre prospérité communes », a indiqué Federica Mogherini, Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Ce consensus est important compte tenu du rôle crucial de l'UE dans le domaine de la coopération au développement. En finançant plus de la moitié de l'aide au niveau mondial, l'UE reste le premier donateur d'aide au développement. L'objectif global est l'éradication de la pauvreté en favorisant la bonne gouvernance, le développement humain et économique et en s'attaquant aux problèmes universels, tels que la lutte contre la faim et la préservation des ressources naturelles de la planète.

Le consensus européen pour le développement est la réponse formulée par l'UE à la suite de l'adoption de l'Agenda 2030 pour le développement durable des Nations Unies. Il énonce les principes majeurs qui orienteront l'approche de l'UE et de ses États membres en matière de coopération avec les pays en développement au cours des 15 prochaines années, ainsi qu'une stratégie pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). Conformément à la stratégie globale de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité, ce consensus contribuera également à la réalisation des objectifs prioritaires de la politique extérieure de l'UE. Le Parlement européen devrait approuver ce consensus le 31 mai.

Dans le cadre de ses discussions sur la réponse aux crises humanitaires qui sévissent actuellement en Afrique, au Yémen et en Syrie, le Conseil a également adopté des conclusions concernant la nécessité de coordonner les actions humanitaires et celles en faveur du développement. Ces conclusions reconnaissent les liens qui existent entre le développement durable, l'action humanitaire, et la paix et la sécurité. En particulier, elles mettent l'accent sur la nécessité de coordonner les actions humanitaires et les actions de développement afin de s'attaquer aux causes profondes de la vulnérabilité, de la fragilité et des conflits, tout en répondant aux besoins humanitaires et en renforçant la résilience.

Pour en savoir plus
Conclusions du Conseil sur l'opérationnalisation du lien entre actions humanitaires et actions de développement

Also available in

Aucun commentaire: