Translate

mardi 6 juin 2017

Nouveau soutien de l’UE à l’éducation en Syrie

EU support to Education in Syria

Cette semaine, l’Union européenne a une nouvelle fois réitéré son engagement vis-à-vis du droit de chaque être humain à avoir accès à l’éducation, même dans les circonstances les plus difficiles. 

Dans le cadre de l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix, l’UE fournira 10 millions d’euros en guise de soutien aux directions de l’Éducation des zones contrôlées par l’opposition syrienne.

La priorité de l’UE réside dans le maintien des services de base tels que l’accès et la qualité de l’enseignement destiné à la population syrienne en plein conflit, tout particulièrement dans les zones ne bénéficiant pas d’un financement suffisant. L’UE pourra ensuite poursuivre son soutien lorsqu’une véritable transition politique sera en cours dans le pays. Les fonds européens aideront les directions de l’Éducation à répondre aux besoins vitaux de base des professeurs et du personnel, mais aussi à résoudre des problèmes d’accessibilité et de qualité de l’enseignement.

Le financement de l’Union européenne fournira les fonds requis d’urgence pour permettre aux élèves de passer l’équivalent des examens de l’enseignement secondaire pendant l’été 2017, dans la mesure où leur réussite constitue un prérequis pour entrer à l’université. Au cours de l’année académique 2017/18, les fonds assureront la rémunération de plus de 11 000 professeurs et responsables scolaires dans les provinces d’Idlib, d’Alep, de Deraa et de la périphérie rurale de Damas, toutes contrôlées par l’opposition, et donc l’accès à l’enseignement pour jusqu’à 450 000 élèves dans plus de 2 000 écoles. Des activités psychosociales visant à aider les élèves, les enseignants et leurs communautés à surmonter leur traumatisme, mais aussi à favoriser l’engagement des jeunes, toucheront jusqu’à 50 000 élèves et leurs communautés. Le soutien aux directions de l’Éducation, chapeauté par le gouvernement intérimaire syrien, contribuera également à la protection de l’espace civique en Syrie et à la prévention de la radicalisation.

Cette aide prouve une fois de plus l’engagement de l’Union européenne en faveur du peuple syrien depuis le déclenchement de la crise. L’Union européenne fait figure de principal contributeur : en collaboration avec les États membres de l’UE, plus de 9,4 milliards d’euros d’aide humanitaire et d’aide au développement ont été mobilisés au bénéfice des réfugiés syriens en Syrie et dans les pays voisins. L’UE soutient par ailleurs activement le règlement politique du conflit sous l’égide de l’ONU à Genève, qui devra amener une véritable transition politique conforme aux résolutions pertinentes du CSNU et rétablir la paix pour la population syrienne.

Pour en savoir plus
Page web de la conférence « Soutenir l’avenir de la Syrie et de la région »
Page web du SEAE sur les actions de l’UE liées à la crise de la Syrie.

Also available in

Aucun commentaire: