Translate

samedi 28 juillet 2018

Déclaration de la porte-parole de l’UE sur le commerce du pétrole libyen

EU-Libya flags

La porte-parole de l’UE a publié hier une déclaration dans laquelle elle a indiqué que l’infrastructure, la production et l’exportation de pétrole en Libye devaient rester sous le contrôle exclusif de la compagnie pétrolière nationale libyenne (National Oil Corporation – NOC), toutes les recettes pétrolières étant transférées à la Banque centrale de Libye.

Elle a souligné que « les récentes déclarations appelant à l’approbation des exportations de pétrole à partir des terminaux pétroliers de l’est du pays par des entités autres que la NOC légitime sont donc inacceptables et contreviennent aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Toute action illégale susceptible de mettre en péril l’industrie pétrolière du pays doit être évitée».

La déclaration rappelle que « l’Union européenne et le reste de la communauté internationale, comme indiqué dans plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sur le pétrole libyen, se sont constamment opposés à toute tentative de vendre ou d’acheter du pétrole libyen en dehors des canaux officiels gérés par la compagnie pétrolière nationale libyenne (NOC) ». Elle fait en outre observer que « l’Union européenne, avec ses États membres, continuera de lutter contre toute tentative de commerce du pétrole libyen en dehors des canaux officiels internationalement reconnus ».

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: