Translate

samedi 28 juillet 2018

Jean-Guy Talamoni veut faire de la Méditerranée une zone d'émission contrôlée

Les villes de Bastia et d'Ajaccio directement concernées par la pollution des navires

Jean-Guy Talamoni va proposer à l’assemblée de Corse de voter une motion demandant au gouvernement et à l’Union Européenne de faire de la mer Méditerranée une zone d’émission contrôlée, sur laquelle la navigation des bateaux trop polluants serait interdite.

La pollution liée au trafic maritime a été vivement dénoncée ces derniers mois, en Corse comme sur le continent. Différentes mesures ont été mises en oeuvre pour tenter de la "réduire". Mais elles s'avèrent être insuffisantes. De récentes enquêtes réalisées notamment par des associations indépendantes ont fait la démonstration d'une pollution réelle et très importante. Et c'est sur la base de ce travail que le président de l'assemblée de Corse a décidé de s'emparer de ce dossier. 

Jean-Guy Talamoni va donc déposer, lors de la prochaine session de l'assemblée de Corse une motion pour demander au gouvernement et à l’Union Européenne de classer la Méditerranée en Zone d’Emission Contrôlée (en anglais ECA, pour Emission Control Area), c’est-à-dire une zone dans laquelle la navigation des bateaux trop polluants serait interdite, pour limiter tout particulièrement les émissions de soufre.
Deux précédents en Europe : la mer Baltique et la mer du Nord

La mer Baltique et la mer du Nord sont classées Zone d’Emission Contrôlée depuis 2011. Alors pourquoi pas la mer Méditerranée ? Pour Jean-Guy Talamoni, même si cela s’annonce compliqué, le jeu en vaut la chandelle. Défendant une candidature sérieuse, le président de l'assemblée de Corse assure qu'il la défendra pour préserver une " Méditerranée en danger" .

Par Christophe Giudicelli et Pierre-Louis Antoniotti, France Bleu RCFM et France Bleu

Aucun commentaire: