Translate

dimanche 1 juillet 2018

Les Jeunes voix méditerranéennes mènent le débat sur la promotion de la paix par le numérique lors des Journées européennes du développement 2018

Young Med Voices leads debate on digitally-enabled peacebuilding at European Development Days 2018

Un débat-test des Jeunes voix méditerranéennes (Young Mediterranean Voices – YMV) a été présenté la semaine dernière lors des Journées européennes du développement (JED) 2018 sur le thème « Femmes, dialogue et consolidation de la paix par le numérique ». 

Co-organisé par la Fondation Anna Lindh et le British Council, le débat YMV s’est concentré sur la manière dont les technologies innovantes offrent de nouvelles possibilités pour connecter les jeunes femmes en tant qu’actrices du dialogue et atteindre celles qui sont les plus susceptibles d’être laissées pour compte. Le débat-test a été l’occasion de partager la méthodologie concrète du programme Young Mediterranean Voices en termes de format de débat et de dialogue interculturel.

La session a fourni des informations factuelles sur les moyens de promouvoir la participation et l’inclusion des jeunes femmes au moyen d’outils en ligne innovants tels que l’échange virtuel pilote Erasmus+, et a consolidé les actions politiques concrètes sur le thème débattu.

Les jeunes intervenants d’Algérie, d’Espagne, de Tunisie, du Royaume-Uni et d’Égypte ont exploré comment, d’une part, les technologies innovantes offrent de nouvelles possibilités pour connecter les jeunes femmes et promouvoir leur participation socioculturelle et politique et, d’autre part, comment les médias sociaux ne sont pas nécessairement le meilleur outil pour la consolidation de la paix dirigée par les jeunes et les femmes, leurs dangers ne pouvant pas être sous-estimés.

La Fondation Anna Lindh et la direction du British Council ont pris la parole à la fin de la session pour souligner leur engagement en faveur de l’expansion du programme et de l’investissement dans de nouvelles stratégies de suivi, d’évaluation et de communication afin d’élargir la méthodologie du programme et de contribuer au renforcement de la coopération Afrique-UE.

Young Mediterranean Voices s’appuie sur le programme précurseur « Young Arab Voices » (YAV) lancé à Alexandrie en 2011 par la Fondation Anna Lindh et le British Council en réponse aux soulèvements dans la région arabe. YMV est financé par une subvention d’action de la Commission européenne (DG NEAR) et cofinancé par le gouvernement finlandais et le Groupe de la Banque mondiale.

Pour en savoir plus
Fondation Anna Lindh – site internet

Également disponible en

Aucun commentaire: