Translate

jeudi 12 juillet 2018

L’UNICEF Liban lance une campagne financée en partie par EU Madad, plaidant pour une parentalité positive afin de remplacer la discipline violente

#EndViolence

Malgré le fait que 69 % des Libanais savent qu’il est dangereux de frapper un enfant, plus de 6 enfants sur 10 sont encore soumis à une discipline violente chaque mois, à travers le Liban.

L’UNICEF appelle toutes les parties prenantes – gouvernements, organisations non gouvernementales, dirigeants communautaires et religieux, ainsi que les soignants – à plaider en faveur d’une discipline positive, dépourvue de violence. 

Dans le cadre d’une initiative mondiale, l’UNICEF Liban lance, à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, une campagne #EndViolence, financée en partie par EU Madad, qui met l’accent sur la parentalité positive et les méthodes de discipline alternatives pour assurer ce qui est une responsabilité collective, à savoir un développement sain des enfants au Liban.

Le « Fonds Madad » est le Fonds régional d’affectation spéciale de l’UE en réponse à la crise syrienne. Les projets de l’EUTF soutiennent plus de 2 millions de réfugiés syriens et de communautés locales en Turquie, au Liban, en Jordanie, en Irak, dans les Balkans occidentaux et en Arménie.

Pour en savoir plus

Également disponible en

Aucun commentaire: