Translate

samedi 28 juillet 2018

Lancement du projet Rawabet pour la promotion des droits socioéconomiques

Rawabet-L-Economiste-Maghrebin

Le Centre tunisien méditerranéen (TU-MED) lance, aujourd’hui, en collaboration avec l’organisation canadienne Equitas, une nouvelle initiative régionale de trois ans, baptisée « Rawabet (connexions) : passerelles technologiques pour l’engagement citoyen ».

Cette initiative est financée par le gouvernement du Canada moyennant une enveloppe de 2 842 000 dollars canadiens, soit l’équivalent d’environ 5 747 601 dinars tunisiens.

Grâce à Rawabet, plus de 1 500 jeunes, femmes et personnes vivant avec un handicap en Tunisie, en Jordanie, au Maroc et en Égypte apprendront comment utiliser efficacement les nouvelles technologies, en vue de s’engager auprès de leur communauté et participer à la promotion des droits sociaux et économiques.

Rawabet vise à rassembler les jeunes leaders et à les former à l’utilisation d’outils en ligne pour promouvoir les droits sociaux et économiques, ainsi que des changements positifs en Tunisie.

Les jeunes, les femmes et les personnes handicapées seront outillés des connaissances et compétences requises pour prendre part de manière plus active au processus démocratique et entamer un dialogue avec les décisionnaires, les organisations de la société civile et les membres de leur communauté sur les questions de droits humains, telles que l’égalité des genres et l’inclusion.
Rawabet : relever les enjeux de droits socioéconomiques

A l’occasion du lancement de cette initiative, Carol McQueen, Ambassadrice du Canada en Tunisie, a annoncé que «le Canada est heureux d’appuyer les jeunes, les femmes, les groupes marginalisés et les personnes vivant avec un handicap afin qu’ils puissent participer activement aux discussions relatives aux enjeux nationaux, notamment sur les droits socioéconomiques »

Et d’ajouter que “l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) leur ouvrira, sans conteste, de nouveaux espaces de libertés, leur permettra de faire entendre leurs voix et fera progresser la démocratie et l’autonomisation”.

Pour sa part, Ahlem Nsiri, directrice de TU-MED, a affirmé que “depuis sa création, TU-MED appuie les acteurs associatifs pour qu’ils s’impliquent dans le processus de prise de décision dans leur région en focalisant sur l’aspect genre et le renforcement des femmes”.

Et de préciser que : “Rawabet vient ancrer cette dynamique en rajoutant un élément nouveau, l’utilisation des nouvelles technologies en élargissant le spectre d’action aux jeunes et aux personnes vivant avec un handicap”.

Ian Hamilton, directeur général d’Equitas, a, de son côté, indiqué que “Rawabet signifie connexions, et ce sont ces connexions que ce projet crée avec les jeunes en Tunisie. Alors que les voix des jeunes, des femmes et des autres groupes marginalisés sont rarement entendues, notre collaboration avec TU-MED au cours des trois prochaines années contribuera, grâce aux technologies et à la connectivité, à faire tomber les obstacles qui les empêchent de participer activement et à les autonomiser”.

Rawabet : activités et chiffres clés
  • Ateliers nationaux et régionaux de renforcement des capacités en personne et en ligne
  • Outils numériques innovateurs
  • Mobilisation communautaire
  • Dialogues et conférences à l’échelon régional
  • 4 pays concernés : Tunisie, Jordanie, Maroc et Égypte.
  • 14 actions communautaires
  • 73 000 bénéficiaires à sensibiliser.
A noter que TU-MED est une organisation qui renforce les capacités des organisations de la société civile en Tunisie. Equitas est une organisation canadienne qui utilise l’éducation aux droits humains pour faire avancer l’égalité et le respect de la dignité humaine.

Source de l'article l’Économiste maghrébin

Aucun commentaire: