Translate

jeudi 24 juillet 2014

La Fondation René Seydoux anime le Répertoire méditerranéen.

Participer à une meilleure connaissance de la Méditerranée, favoriser la circulation de l'information, aider les échanges entre chercheurs et entre acteurs des sociétés civiles : telle est l'ambition de la Fondation René Seydoux, telle est la raison d'être du Répertoire Méditerranéen.

Créé en 1982, le Répertoire est une base de données qui recense les plus importants organismes qui s'intéressent à la Méditerranée dans l'ensemble des pays de la zone.

Centres de recherche, de culture, d'information et de documentation, associations culturelles et scientifiques, ONG, organisations gouvernementales et inter-gouvernementales, institutions internationales et réseaux : environ 1200 organismes y figurent. Situés dans 50 pays d'Europe et de Méditerranée, ils couvrent 70 domaines de recherche ou d'action, dont les sciences humaines et sociales, les sciences de la mer, l'environnement, mais aussi les droits de l'homme, l'histoire, la culture et les arts, les relations internationales et bien d'autres.

Ils sont aussi en lien direct avec les grandes interrogations qui se posent dans cette région, comme la sauvegarde du patrimoine, la dégradation des ressources en eau, la sauvegarde de la mer, la dynamique démographique, les questions stratégiques, les flux migratoires, la démocratie et la participation citoyenne, la créativité, la production et l’échange artistique et culturel, les lieux culturels indépendants ou encore la jeunesse et l’éducation. Certains de ces organismes se consacrent exclusivement à la Méditerranée ; d'autres en abordent certains aspects seulement ; tous sont des acteurs de l'échange intellectuel, scientifique et culturel entre ses rives.

Chaque centre répertorié fait l'objet d'une notice descriptive (plus succincte dans la version anglaise, plus détaillée en français). Publié jusqu'en 1999 en format papier, le Répertoire Méditerranéen est depuis 2000 accessible librement en ligne.

En 2005, il s'est ouvert aux revues et périodiques d'intérêt méditerranéen. Une section du site leur est consacrée qui contient environ 700 références. Un moteur de recherche multicritère – par domaine, pays, mot clé – permet un accès ciblé à l'information.Le Répertoire Méditerranéen est constamment mis à jour par la Fondation René Seydoux et par les organismes eux-mêmes, via un formulaire en ligne.

La Fondation René Seydoux pour le monde méditerranéen a pour objet de développer les solidarités entre les différents pays de l’ensemble méditerranéen. Elle se propose de susciter ou de faciliter toute action de nature à rapprocher les peuples méditerranéens, dans les domaines sociaux, culturels et scientifiques. Organisme indépendant et sans préalable idéologique, la Fondation René Seydoux a été reconnue d'utilité publique, en avril 1980. Elle est présidée par Jérôme Seydoux et dirigée par Giovanna Tanzarella.

Source de l'article l'ACIM

Aucun commentaire: