Translate

vendredi 24 juillet 2015

Accompagner le Maroc et la Jordanie dans leur combat contre la corruption : des experts du Conseil de l’Europe en visite à Rabat et Amman dans le cadre d’un programme européen



Dans le cadre des activités du Programme Sud II, financé par l’UE, et en particulier de son Projet anti-corruption dans le voisinage sud (SNAC 2), des experts du Conseil de l’Europe ont effectué le mois dernier des visites de travail au Maroc et en Jordanie, dans le but d’aider les autorités anti-corruption des deux pays à augmenter leur efficacité.
 
L’objectif de la première mission au Maroc était d’apporter un appui à l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) dans la conception d’un manuel sur les enquêtes administratives anti-corruption. La seconde mission visait à soutenir les autorités marocaines dans leur travail d’évaluation des risques de corruption dans le secteur des marchés publics.
 
Des experts du Conseil de l’Europe ont effectué une visite de travail à Amman (Jordanie), où ils ont mené des consultations avec les autorités anti-corruption  jordaniennes sur les mécanismes et les bonnes pratiques en matière de protection des donneurs d’alerte et des témoins. Le Conseil de l’Europe se basera sur ces consultations dans ses activités de renforcement des capacités des interlocuteurs jordaniens dans le domaine.
 
Le programme conjoint de l’UE et le Conseil de l'Europe (CoE) "Vers une gouvernance démocratique renforcée dans le sud de la Méditerranée" (Programme Sud II), 2015-2017 - financé avec un budget de €7,4 M  - vise à contribuer au renforcement de la gouvernance démocratique dans la région sud de la Méditerranée en soutenant le développement de nouveaux cadres constitutionnels et juridiques; à contribuer à la création et l'expansion d'un espace juridique commun entre l'Europe et la Méditerranée du Sud et à favoriser la coopération régionale dans le domaine des droits de l'homme, état de droit et la démocratie.
 
Les activités de coopération dans le cadre du Programme Sud II sont principalement dirigées vers le Maroc, la Tunisie et la Jordanie et sont ouvertes à d'autres pays du sud de la Méditerranée, à travers des activités régionales ou bilatérales ciblées. 
 
En savoir plus
Site web du programme Sud II 
Suivre le programme Sud II sur Twitter
 

Aucun commentaire: