Translate

dimanche 19 juillet 2015

Développer les compétences entrepreneuriales et l’employabilité des jeunes – Maharat MED

Le projet vise à stimuler un esprit d’entreprise parmi les jeunes, à transformer les demandeurs d’emploi en des créateurs d’emploi capables d’accroître les opportunités professionnelles, à renforcer les capacités et à améliorer les compétences en matière d’employabilité des jeunes.



Encouragé par le Centre jordanien de développement des entreprises (BDC) et conformément au projet phare de l’UpM, Initiative Méditerranéenne pour l’Emploi (Med4Jobs), le projet Maharat MED cherche à encourager les projets liés à l’employabilité à un niveau multidimensionnel en Jordanie, en Palestine, en Égypte et au Maroc.

À l’origine, le projet Maharat a été créé afin de faire face à un problème majeur auquel les jeunes jordaniens sont confrontés: le chômage. En relevant ce défi, le projet Maharat a comblé le fossé entre le rendement des systèmes éducatifs et les exigences du marché du travail. Compte tenu du succès du programme en Jordanie, reconnu à l’échelle mondiale, le BDC, soutenu par l’Initiative Med4Jobs, a travaillé avec d’autres partenaires méditerranéens devant affronter le même défi afin d’améliorer et de reproduire le projet Maharat dans d’autres pays de la Méditerranée.

L’approche du projet consiste à s’attaquer à la question de l’emploi, autant du côté de la demande que de l’offre : il forme les étudiants afin qu’ils soient prêts pour leurs futurs emplois et les aide à créer leurs propres entreprises. Le programme repose sur 4 piliers : l’emploi (formation sur le renforcement des connaissances et des compétences pratiques), l’entrepreneuriat (formation comportementale), l’éducation (mise en œuvre du projet Maharat dans les établissements d’enseignement professionnel, les centres universitaires de premier cycle et les universités) et, pour finir, l’engagement des bénéficiaires du projet Maharat dans le domaine du travail social et des activités de service communautaire. Le secteur privé est impliqué dans l’ensemble du processus, notamment au sein des activités de formation.

En outre, la portée régionale du projet suscite l’échange de bonnes pratiques et de savoir-faire entre les pays bénéficiaires. La reproduction et l’adaptation du projet Maharat, qui a déjà fait ses preuves en Jordanie, dans d’autres pays bénéficiaires peut également avoir des retombées positives qui permettront d’ouvrir de nouvelles portes pour entreprendre davantage d’actions.

A propos des promoteurs 

Créé en 2004, le Centre jordanien de développement des entreprises (BDC) est une organisation à but non lucratif, déterminé à promouvoir la réforme publique et le développement économique en Jordanie et au Moyen-Orient. Les projets et les initiatives du BDC visent à stimuler la création d’emploi et à accélérer le progrès économique de la région en proposant des services d’aide aux entreprises pour les petites et moyennes entreprises (PME), en développant le potentiel d’employabilité et d’entrepreneuriat des jeunes, des femmes et des professionnels, en élargissant les partenariats public-privé et en offrant une formation axée sur la carrière et l’esprit d’entreprise.

Source de l'article Ufmsecretariat

Aucun commentaire: