Translate

vendredi 24 juillet 2015

Les villes et les régions appellent à une politique européenne de voisinage plus souple, ciblée et inclusive


Dix ans après le lancement de la Politique européenne de voisinage (PEV), l'heure est venue d'adopter une nouvelle approche dans cette politique afin que ses principaux acteurs ne se limitent plus aux seuls gouvernements nationaux mais associent aussi pleinement la société civile, a indiqué un avis préparé par le Comité européen des régions (CdR)

Les collectivités locales, municipalités et régions doivent jouer un rôle central à tous les stades de cette politique, notamment dans la définition des priorités, l'évaluation des résultats et l'examen de l'action menée par les pouvoirs publics.
 
Ce rapport, adopté lors de la session plénière de juillet du CdR, vient en réponse à la consultation organisée par la Commission européenne pour préparer le réexamen de la PEV.
 
Le rapporteur, M. Chiotakis, qui a préparé le rapport, a déclaré : « Il importe d'associer le niveau local et régional aux actions déployées par l'UE, parce que c'est d'abord et avant tout du terrain que procèdent la construction de la démocratie et la transition démocratique et qu'elles ne peuvent être imposées par le haut. »    
 
Une coopération renforcée sur les questions énergétiques devrait également constituer un volet important des relations de l'UE avec ses voisins ; les politiques en matière de sécurité et de migration sont aussi des domaines dans lesquels l'engagement de l'UE vis-à-vis de ses pays voisins revêt une grande importance.
 
En savoir plus
Avis du CdR

Aucun commentaire: