Translate

dimanche 12 juillet 2015

Tunis : La balance commerciale signe une embellie inédite depuis des lustres

Le fait est malheureusement passé inaperçu et dans l’indifférence presque générale. En 22 ans, plus précisément de 1993 à 2015, le déficit commercial de la Tunisie n’a jamais autant baissé qu’au premier semestre de cette année. Il a atteint 6131 millions de dinars contre 6727 MD une année plus tôt.

D’après le ministère du Commerce, les premiers résultats des échanges commerciaux extérieurs révèlent une amélioration de 2,7% points du taux de couverture des exportations par les importations en comparaison avec la même période de 2014, pour atteindre 70,2% à la fin du mois de juin 2015, contre 67,5% fin juin 2014.

Cette réduction enregistrée au niveau du déficit commercial et cette amélioration du taux de couverture, un haut responsable du département du Commerce les a expliquées par l'augmentation des exportations de 3,4%, pour atteindre un montant de 14436,9 MD contre 1393,2 MD au cours du premier semestre de 2014, d'une part, et la baisse des importations de 0,6% s'établissant à 20567,9 MD contre 20690,2 MD (même période), d'autre part. Cette progression des exportations est due à celle du secteur de l'agriculture et des industries alimentaires (119%), essentiellement l'huile d'olive.

Le groupe des produits alimentaires a enregistré, au cours de l'année 2015, un excédent commercial de 379 millions de dinars (MD), enregistrant une amélioration, au cours des 5 premiers mois 2015, pour se situer à 183,2 MD.

Surtout, les exportations d'huile d'olive ont atteint entre la période allant du mois de novembre 2014 à la fin du mois de juin 2015 environ 242 mille tonnes générant des recettes record d'une valeur de 1,497 milliard de dinars.

Selon le ministère de l'Agriculture, les quantités exportées devront dépasser à la fin de la saison, 260 mille tonnes avec des recettes dépassant les 1,6 milliard de dinars, dans une conjoncture caractérisée par une baisse de l'offre mondiale et une hausse des prix sur les marchés internationaux.

L'Union Européenne (UE) a accaparé environ 73% des quantités exportées (39% des quantités exportées vers l'Espagne et 28% vers l'Italie), alors que 17% de ces quantités ont été acheminées vers le marché américain.

Le ministère a souligné que la production globale des olives pour huile s'agissant de la saison 2014-2015 a frôlé 1,46 million de tonnes, ce qui a permis de fournir 295 mille tonnes d'huile d'olive contre des prévisions précédentes de 280 mille tonnes.

Au cours du premier semestre 2015, le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 166%, contre 60,3% au cours de la même période 2014. Le ministère de l’Agriculture explique cette hausse par l'évolution de la valeur des exportations alimentaires (129,3% contre 19,2% pour les importations).

Au demeurant, la balance commerciale a enregistré un excédent de près de 314,4 millions de dinars (MD) contre un déficit d'environ 656,5 MD, au cours du premier semestre 2014.

Les échanges courants alimentaires ont participé à l'amélioration du taux de couverture des importations par les exportations de la balance commerciale qui a progressé de 4,2 points, soit 70,1% contre 65,9% en 2014, sans tenir compte des produits alimentaires.

D’autre part, le secteur des industries électriques a cru de 5% et celui des industries divers a progressé de 9,4%.

Cette performance est due, essentiellement, à une progression en juin 2015, à deux chiffres de ces deux secteurs respectivement de 12,2% et 21,9%.

Le groupe des produits primaires et des produits semi-manufacturés a repris son rythme de croissance, à fin juin 2015, pour enregistrer une croissance des importations de 4,6% contre 3,5% pour la même période 2014.

Source de l'article Africanmanager

Aucun commentaire: