Translate

jeudi 4 février 2016

Desertec et les événements de Cologne s’invitent dans le tête-à-tête Sellal-Merkel à Berlin

A Berlin où il effectue une visite de travail d’une journée, le Premier ministre Algérien Abdelmalek Sellal devrait discuter avec la chancelière allemande Angela Merkel de projets d’avenir, de Desertec, mais également des tristes événements de Cologne.

Allemands et Algériens devront signer ce mardi à Berlin des contrats de partenariat dans l’industrie automobile, l’énergie verte et l’agro-industrie. Pour autant, l’ombre des événements de Cologne planera sur le forum d’affaires algéro-allemand. 

La visite du Premier ministre Abdelmalek Sellal a plaidé ce mardi à Berlin, lors de ses rencontres avec la Chancelière Allemande Angela Merkel et les ministres fédéraux dont celui de l’économie, pour un renforcement du partenariat économique entre les deux pays. 

Plus concrètement, des accords dans le domaine de l’industrie automobile, l’implantation en Algérie d’une usine de fabrication de pièces détachées du groupe Mercedes notamment, les équipements agricoles et hydrauliques, et surtout pour la production d’énergie verte, via le solaire en particulier. Des discussions entre les responsables du secteur de l’énergie des deux pays ont été orientées vers la reprise du projet Desertec, cher aux industriels allemands. C’est un projet qui devra être relancé, sous diverses formes, d’autant que la partie allemande fournira autant les études que les équipements, restera la partie financière à ficeler. L’industrie textile ne sera pas également oubliée dans les discussions entre les deux parties, les industriels allemands ayant une prédilection pour les projets agroindustriels à fort contenu environnemental dans le sud de l’Algérie.

Une conférence de presse attendue

Mais, le clou de cette visite de travail d’une journée de Sellal à Berlin sera la conférence de presse traditionnelle que donnera Angela Merkel à la fin du forum des hommes d’affaires. Elle est attendue en effet par la presse locale sur les derniers événements de Cologne, où neuf Algériens figurent parmi les 32 personnes identifiées par la police fédérale allemande après les agressions lors de la nuit du Nouvel An, selon l’agence allemande DPA. La police locale avait identifié 19 suspects dont ‘’14 originaires du Maroc et de l’Algérie.’’ Elle devrait au moins donner la position de son gouvernement sur ces événements, à un moment où l’Allemagne, contrairement à beaucoup de pays européens, avait facilité l’entrée de réfugiés sur son territoire.

Source de l'article Le Maghrebemergent

Aucun commentaire: