Translate

dimanche 7 février 2016

Le marketing et la communication visuelle au service des artisans-dinandiers de Constantine

Une formation portant sur le marketing et la communication visuelle, sous forme de tutoriel (terminologie signifiant initiation en matière d’innovation et de créativité), destinée à 20 artisans-dinandiers a été lancée mardi à Constantine, a-t-on constaté.

Le marketing et la communication visuelle au service des artisans-dinandiers de ConstantineL’initiative est inscrite dans le cadre du projet "Développement des clusters dans les industries culturelles et créatives dans le sud de la méditerranée", mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et financé par l’Union Européenne et la Coopération Italienne au Développement, a précisé à l’APS Meriem Terki la coordinatrice des projets de l’ONUDI en Algérie.

Expliquer les techniques de marketing et d’emballage et sensibiliser les artisans-dinandiers à l’importance de cette thématique pour la commercialisation optimale de leurs produits sont les objectifs essentiels de cette formation, la deuxième du genre après un premier tutoriel organisé en novembre dernier, a-t-elle indiqué.

Politiques de distribution des produits artisanaux, relations avec les clients, comportements des consommateurs et méthodes de mise en valeur des productions dans les salons et les foires sont les thèmes devant être traités lors de cette formation encadrée par deux expertes allemande et algérienne, a ajouté Mlle Terki.

"S’agissant d’une formation ouverte à tous les artisans, qu’ils soient ou non en possession d’une carte professionnelle, le but est de recenser le nombre exact de dinandiers dans la ville de Constantine et leur permettre de suivre un accompagnement de qualité, a-t-elle également précisé.

Le cluster des dinandiers de la wilaya de Constantine est une initiative prometteuse pour le développement de cette activité en Algérie, a encore affirmé la coordinatrice des projets de l’ONUDI en Algérie.

Les organisateurs de ces formations proposent aux artisans constantinois un accompagnement de 2015 à 2017 dans le but de promouvoir leurs activités et les développer grâce à de nouveaux concepts technologiques, a-t-elle fait savoir, ajoutant qu’une formation similaire est prévue en mars prochain afin de toucher le maximum d’artisans de cette filière artisanale.

Deux projets de clusters pour les bijoutiers de Batna et les dinandiers de Constantine sont supervisés en Algérie par l’ONUDI qui assure accompagnement technique et formation pour le perfectionnement des compétences et l’amélioration de la compétitivité des produits locaux.

Le projet "Développement des clusters dans les industries culturelles et créatives dans le sud de la méditerranée" concerne 7 pays, en l’occurrence l’Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine la Tunisie et l’Algérie.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: