Translate

jeudi 4 février 2016

Un programme européen pour la mise à niveau des services en Tunisie

Le séminaire de lancement du Programme d’appui à la compétitivité des services a été ouvert, mardi 26 janvier 2016, à l’hôtel Sheraton, à Tunis.

Résultat de recherche d'images pour "Tunisie Europe"Ce séminaire a été ouvert en présence de Mohsen Hassen, ministre du Commerce, Saïd Aidi, ministre de la Santé, Laura Baeza, ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, et Marie-Alexandra Veilleux, chef de bureau de la Banque européenne de reconstruction et le développement (Berd) en Tunisie.

Le champ d’intervention du programme, financé par l’Union européenne (UE) avec un don de 20 millions d’euros, va permettre aux secteurs des services d’initier sa mise à niveau à l’instar du secteur de l’industrie.

Ce projet ambitieux vise à mobiliser et à appuyer les opérateurs économiques des secteurs de la santé, transport, logistique, TIC, services professionnels et tourisme-artisanat afin de les outiller pour mieux répondre aux défis sectoriels et faire de sorte que la Tunisie se positionne de façon avantageuse sur le marché mondial avec des niches d’excellence.

En Tunisie, le secteur des services représente 62,3% du PIB et 23% des exportations (y compris le tourisme). Ainsi, le PACS se veut un vrai projet pilote multisectoriel de mise à niveau des services. Il offre aux opérateurs du secteur un incitant de plus avec l’appui de l’UE et il contribue à l’effort de développement régional à travers un meilleur ciblage des entreprises de services implantées dans les gouvernorats dans le but d’améliorer le tissu entrepreneurial dans les régions.

«Ce programme permettra surtout d’aider les acteurs économiques à relever certains défis, notamment à l’innovation, la formation, la qualité des services, la compétitivité de leurs produits, autant de leviers pour apporter le développement et l’emploi dans les régions», a déclaré Laura Baeza.

Le programme s’articule autour de 3 axes majeurs: 1. appui au ministère du Commerce dans son rôle de veille stratégique dans le secteur et de gestion des programmes de mise à niveau, en vue de promouvoir le climat des affaires et des entreprises; 2. assistance technique directe à quelques 500 entreprises et aux organisations intermédiaires grâce au réseau d’expertise de la Berd ; 3. appui pour la mise en place d’un système d’assurance qualité pour 30 hôpitaux publics et privés, en vue de leur accréditation par l’INASanté.

«Les instruments d’appui mis en place dans le cadre du PACS permettront de développer les niches à forte valeur ajoutée pour le pays, susceptibles d’absorber les diplômés de l’enseignement supérieur et d’assurer une croissance économique inclusive et soutenable», a également souligné l’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie.

Source de l'article Kapitalis

Aucun commentaire: