Translate

dimanche 1 octobre 2017

L’Union européenne intensifie ses efforts pour prévenir l’extrémisme violent et lutter contre le terrorisme au Proche-Orient et en Afrique du Nord

Federica Mogherini

L’Union européenne a adopté un programme au titre de l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix, doté de 17,5 millions d’euros, qui vise à faire face à la menace terroriste au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

Le terrorisme et la radicalisation conduisant à l’extrémisme violent continuent de menacer gravement les États et les sociétés du Proche-Orient et d’Afrique du Nord, a indiqué un communiqué de presse de l’UE. Ce programme d’une durée de trois ans portera sur les facteurs et les menaces liés au terrorisme dans la région afin de promouvoir la sécurité humaine et de renforcer la résilience des États et des sociétés.

Annonçant le programme, Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union s’est exprimée en ces termes : « Nous renforçons en priorité notre travail et notre coopération en matière de lutte contre le terrorisme avec les pays partenaires. Nous avons développé un réseau d’experts de la lutte contre le terrorisme déployés dans des pays clés et une série de dialogues en la matière avec nos partenaires pour échanger les meilleures pratiques et apprendre les uns des autres. La meilleure façon de lutter efficacement contre la radicalisation et l’extrémisme violent est de travailler ensemble, de manière globale et concertée. »

Le programme comprendra un premier volet visant à contribuer au renforcement des capacités des acteurs étatiques qui jouent un rôle clé dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Le deuxième volet du programme sera axé sur les partenariats entre les autorités, les jeunes et les communautés afin de s’attaquer aux facteurs sous-jacents qui peuvent rendre les communautés vulnérables à l’extrémisme violent.

Pour en savoir plus

Also available in

Aucun commentaire: