Embarquez pour le sud avec le Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

En 13 éditions, le Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles est devenu un rendez-vous incontournable pour tout cinéphile mais également pour tous les amateurs de culture méditerranéenne. 

Rencontre désormais annuelle, le festival nous présente, du 5 au 12 décembre 2014, des films de qualité venus des quatre coins du bassin méditerranéen qui offre un panorama d’une « culture du sud », celle de la mer et du beau temps , avec ses qualités et ses désillusions. Un monde complexe et fascinant qui s’invite durant une semaine dans la capitale européenne! Pour en découvrir un peu plus, nous avons interrogé Aurélie Losseau, une des organisatrices de l’événement. On l’écoute! 

L’année dernière, c’étaient les 50 ans des accords d’immigrations marocaine et turque qui étaient à l’honneur. Avez-vous choisi de célébrer un événement particulier aussi cette année?
Dans le cadre du Semestre de la Présidence Italienne de l'Union Européenne, nous avons mis sur pied un Focus Spécial Cinéma Italien avec collaboration avec le Med Film Festival de Rome et l'Institut culturel italien de Bruxelles. Les spectateurs auront l'occasion de retrouver un film italien dans chacune des sections du festival. Le samedi 06 décembre prendra des airs de fête nationale italienne avec la projection du documentaire Le Cose belle en présence des réalisateurs, suivi d’ Il Capitale Umano de Paolo Virzí. Un concert italien est prévu juste après. Il y aura aussi la projection inédite du film Il giovane favoloso de Mario Martone en présence du comédien Massimo Popolizio à Bozar le lundi 8 décembre. De plus, la section coup de coeur du court comprend 2 films italien dont Recuiem de Valentina Carnelutti, membre de notre jury. Nous avons également un focus cinéma syrien en collaboration avec Euromed audiovisuel, Bozar Cinéma et ActionSyrie. Un programme s'étend du 7 au 10 décembre.

Bien que ce soit la 14° édition, le festival fête cette année ses 25 ans d’existence. Avez-vous prévu des événements pour cet anniversaire?
Cette année, nous fêtons effectivement les 25 ans du festival. Nous avons donc concocté une sélection de films "spécial 25 ans" qui dressent le portrait de la jeunesse méditerranéenne. Nous avons eu la chance de découvrir cette année de nombreux films qui relatent le quotidien de jeunes en Méditerranée. D'autant plus que nous avons pas mal de film qui sont des premières oeuvres tels que Barbarians d'Ivan Ikic, Le Challat de Tunis de Kaouther Ben Hania, Zero Motivation de Talya Lavie ou encore Qu'Allah bénisse la France d'Abl Al Malik. A cette occasion, les jeunes de 25 ans se voient offrir une place pour la personne qui les accompagne et reçoivent des pass Universciné.

Une semaine de projections est prévue. Existe-t-il une thématique qui servirait de fil rouge durant ces 7 jours?
Il n'y a pas de fil rouge à proprement parler mais il est certain que tout au long du festival, les spectateurs seront plongés au coeur de la culture Méditerranéenne.

Pensez-vous que la programmation, cette année, permette de valoriser la culture cinématographique de chacun des 20 pays du bassin méditerranéen?
Chaque année, lorsque que nous élaborons la programmation du festival, nous sommes vigilants à sélectionner des films provenant d'un maximum des pays méditerranéens. Tout le défi de la programmation est de veiller à la plus grande diversité. Cette année, 19 pays sont représentés ! Il est sur que certains pays sont plus prolifiques que d'autres tels que l'Italie, l'Espagne, la Turquie ou encore Israël...

Ce festival est l’occasion de dévoiler un cinéma peu exploité en Belgique. Outre le cinéma, cette manifestation donnera-t-elle l’occasion aux festivaliers de « baigner » dans la culture méditerranéenne ( avec des découvertes culinaires, des expositions de photographies etc….)? 
En effet, en plus du Marché Med qui proposera tous les soirs des saveurs issues des 4 coins de la Méditerranée, des concerts et soirées sont organisés. Histoire de se laisser emporter par les rythmes et les sonorités méditerranéennes...

La ville de Montpellier en France organise, elle aussi, un festival du cinéma méditerranéen chaque année. En connaissez-vous la ligne directrice? Comment pensez-vous que vous vous distinguez de Cinemed Montpellier? 
Oui bien sûr ! Nous connaissons la ligne directrice du festival de Montpellier. Nous sommes très attentifs à leur programmation. Le festival de Montpellier a d'ailleurs inspiré la création du nôtre. Le festival de Montpellier bénéficie d'infrastructures qui lui permettent d'étendre sa programmation au Portugal, à la Roumanie... Le festival de Montpellier organise souvent des rétrospectives, ce que nous ne faisons pas. En effet, nous avons déjà bien assez de choix avec des productions récentes pour remplir notre grille de programmation au maximum. Mais il est certain que notre programmation se recoupe souvent avec celle de Montpellier puisque nous programmons tous deux des films qui ont rarement l'occasion de sortir en salle. Le fait d'avoir une programmation semblable est normale puisque nous poursuivons tous deux le but de mettre le cinéma méditerranéen en avant et que, de toute façon, le public belge n'est pas le public français.

Du 5 au 12 décembre 2014
Au Centre Culturel "Le Botanique" 236, rue Royale 1210 Bruxelles

Comment s'y rendre:
- Métro: Ligne 2 et 6 - Station Botanique
- Trams: 92 - 94 Bus: 61 - 65 - 66

Par Felicia Sideris - Source de l'article  Bscnews

Commentaires