Translate

dimanche 16 novembre 2014

Emmanuel Macron : " entre Paris et Alger, un axe de coopération appelé à se développer davantage"



Il y a un axe de coopération entre Paris et Alger, une alliance productive, et cet axe va être développé davantage, a déclaré lundi à Oran, le ministre français de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron.

Déclaration du ministre français de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, au cours d'un point de presse organisé à l'issue de la réunion du Comité Mixte Economique Algéro-Français (COMEFA).

"21 projets sont examinés lors de la réunion du COMEFA. La majorité de ces projets sera adoptée lors de la réunion du Comité Intergouvernemental de Haut Niveau (CIHN), prévue le 4 décembre prochain à Paris, sous la présidence des Premiers ministres des deux pays, respectivement MM. Abdelmalek Sellal et Manuel Valls", a expliqué le ministre français au cours d'un point de presse organisé à l'issue de la réunion du Comité Mixte Economique Algéro-Français (COMEFA).

Dans ce registre, Emmanuel Macron a indiqué que les projets de coopération concernent tous les domaines, notamment les Ecoles supérieures, l'assainissement, "et tous les projets phares de l’économie algérienne".

Concernant la sortie de la première voiture de l'usine Renault de Oued Tlélat (Oran), le même responsable a considéré que "dans le cadre de la relocalisation, ce qui est destiné à l'Algérie sera produit en Algérie.

"Cela apportera de la valeur ajoutée. Et cette entreprise est bénéfique pour les deux pays", a-t-il dit.

"C'est une nouvelle ère économique faite d'ouverture, de modernisation de l'économie algérienne et nous voulons y participer ", a t-il ajouté.

Il est à noter que la réunion du COMEFA a pour but d'évaluer l'état d'avancement des projets de coopération entre les deux pays. Les deux parties devront faire le point sur les projets de partenariat déjà initiés et qui sont à un stade de développement avancé.

Parmi ces projets, il y a lieu de citer ceux concernant la réalisation d'écoles spécialisées dans les métiers de l'industrie et de la logistique, de la coopération en matière de normalisation et de métrologie, des partenariats de coproduction, ainsi que des projets dans les domaines de la santé, de l'agriculture, de l'agroalimentaire, de l'énergie et le domaine du numérique.

D'autre part, les projets portant création de deux sociétés mixtes algéro-françaises dans les domaines de la viande bovine et des céréales doivent être examinés lors de cette réunion du COMEFA. Ils seront validés lors de la réunion du CIHN, à Paris.

Source de l'article APZ

Aucun commentaire: