Translate

dimanche 23 novembre 2014

Réunion à Nouakchott du Réseau des Instances Méditerranéennes de Régulation

Le centre des conférences internationales de Nouakchott a abrité, lundi, une réunion des Instances de Régulation Méditerranéennes, consacrée à l'examen d'un nombre de questions, notamment l'Independence des autorités de régulation et les problèmes auxquels les médias publics sont confrontés.

Les participants à cette réunion ont adopté comme langues officielles du Réseau la langue arabe, le français et l'anglais .

L'ordre du jour de cette réunion, qui dure 2 jours, comportera la remise de la présidence tournante du réseau à la Haute Autorité de la Presse et de l'Audiovisuel mauritanienne (HAPA), qui occupait auparavant le poste vice président du réseau.

Dans un mot prononcé pour l'occasion, le président de la HAPA, M. Hamoud Ould M'Hamed a indiqué que cette rencontre représente un rendez vous de réflexion, d'échange d'expériences et de partenariat, autour des thèmes comme la régulation, la gouvernance des médias, et l'indépendance des régulateurs.

Ould M'Hamed a passé en revue les circonstances qui ont entouré la création de la HAPA, et les défis qu'elle a eu à relever et qui ont permis à cette instance jeune de 8 ans d'existence, d'acquérir très tôt, l'expérience et la maturité nécessaires pour l'accomplissement de sa mission.

De son côté, le président du Réseau, M. Andreas Pétrides a apprécié l'initiative de la Mauritanie d'abriter cette session, qui offrira l'espace d'échange d'expériences et des points de vue sur la mission de régulation du Réseau et les perspectives de partenariat dans ce domaine sur les deux rives du méditerranée.

Notons que le réseau regroupe 13 pays, dont 5 pays arabes que sont le Liban, la Jordanie, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie qui est devenue récemment membre de ce réseau.

Source de l'article AMI

Aucun commentaire: