Translate

mardi 25 novembre 2014

Les associations méditerranéennes de l'énergie et la Commission européenne conviennent de mettre en place une plate-forme euro-méditerranéenne sur les marchés régionaux de l'électricité

En marge de la conférence de haut niveau sur le thème « Construire un pont énergétique euro-méditerranéen: l'importance stratégique des réseaux euromed de gaz et d'électricité dans le contexte de la sécurité énergétique ", organisée par la présidence italienne de l'UE et la Commission européenne les 18 et 19 novembre derniers à Rome, l'Association des régulateurs méditerranéens de l'énergie (MEDREG), soutenue par l'UE, a signé un protocole d'entente avec la Direction générale de l'énergie de la Commission européenne et l’Association des gestionnaires des réseaux de transport électrique de la Méditerranée (Med-TSO).

L'objectif est d'établir une plateforme euro-méditerranéenne sur les marchés régionaux de l'électricité.
 
Réalisée dans le cadre du processus  de l'Union pour  Méditerranée, elle organisera et soutiendra un dialogue systématique de tous les acteurs publics et privés concernés. L'objectif de la plateforme est de fournir un forum permanent pour discuter des objectifs de la politique et des mesures, en vue d'identifier les actions concrètes de partenariat et le suivi de leur mise en œuvre.
 
"Ce protocole d'accord représente une étape significative pour notre travail, car il renforce les relations entre les deux principales associations d'énergie de la région méditerranéenne et la Commission européenne ... les trois parties partagent la vision que la création d'un marché intégré de l'électricité doit être atteint à travers un cadre institutionnel fiable. Pour atteindre cet objectif, il est en effet nécessaire d'établir des mécanismes de coopération au niveau national et régional, en particulier avec les TSO, de mettre en place des règles communes et d'allouer efficacement les coûts d'infrastructures transfrontalières réglementées", déclare Michel Thiollière, président de MEDREG, et commissaire de la Commission de régulation française de l'énergie (CRE).
 
Noureddine Boutarfa, président de Med-TSO et directeur général de la société algérienne d'électricité Sonelgaz, a, de son côté, affirmé: «Le soutien de la Commission européenne et la signature du protocole est une incitation forte à multiplier les efforts pour améliorer la sécurité et l'efficacité du marché de l'électricité euro-méditerranéen, sachant que l'intégration des réseaux est le moyen le plus efficace, le plus rapide et le plus rentable pour construire un véritable pont énergétique entre les deux rives de la Méditerranée et de favoriser le développement durable dans les pays de cette région. La signature de ce protocole témoigne de notre volonté commune de planifier et de coopérer ensemble afin de surmonter les difficultés de mutualisation actuelle et de progresser vers un système intégré de sorte que les risques, les coûts et avantages soient partagés".
 
MEDREG est une association qui rassemble les régulateurs énergétiques de 21 pays de la région méditerranéenne. Elle promeut un cadre réglementaire clair, stable et harmonisé, à travers une coopération continue entre les rives nord, sud et est du bassin méditerranéen. MEDREG bénéficie du soutien de l'Union européenne et du Conseil des régulateurs européens de l'énergie (CEER). 
 
Pour en savoir plus
MEDREG – Site internet
EU Neighbourhood Info Centre – Énergie
 

Aucun commentaire: