Translate

jeudi 14 juillet 2016

La conférence sur l’investissement au centre d’un entretien à Paris entre le Ministre des AE et son homologue français

Les préparatifs en cours en prévision de la conférence sur l’investissement qui aura lieu les 29 et 30 novembre à Tunis ont été au centre d’un entretien mercredi à Paris entre le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui et son homologue français Jean-Marc Ayrault.

Résultat de recherche d'images pour "La conférence sur l’investissement au centre d’un entretien à Paris entre le Ministre des AE et son homologue français"La rencontre a également porté sur les échéances bilatérales, en particulier, le Conseil tuniso-français du dialogue politique de haut niveau annoncé lors de la visite du président de la République en France en avril 2015.
Khemaies Jhinaoui a appelé la France à jouer un rôle de partenaire actif dans l’organisation de cette conférence internationale, en assurant une contribution consistante des secteurs publics et privé français et a sollicité son engagement en vue de mobiliser le maximum de soutien de la part des pays de l’Union européenne.
Il a, par ailleurs, précisé, que la Tunisie accorde une importance particulière au Sommet Tunisie-Union Européenne, le premier du genre avec un pays du sud de la Méditerranée, prévu à Bruxelles les 30 novembre et 1er décembre 2016, appelant la partie française à agir auprès de l’UE afin que ce Sommet débouche sur des actions concrètes permettant de relever les nombreux défis auxquels elle fait face et répondre aux attentes du peuple tunisien.
Par ailleurs, Khémaies Jhinaoui a indiqué qu’à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’ONU en septembre prochain, un » Side-event » sera organisé conjointement avec la France et d’autres pays partenaires dont notamment le Qatar, afin de promouvoir une participation internationale massive et de qualité à la conférence de Tunis sur l’Investissement.
Les deux parties ont convenu d’organiser une réunion à New-York lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies afin de mobiliser les amis et les partenaires de la Tunisie pour participer à la cette conférence.
« Nous souhaitons qu’elle débouche sur des résultats concrets
et un appui conséquent à la Tunisie, car la Tunisie vit une situation exceptionnelle et a besoin d’un appui exceptionnel », a déclaré Khémaies Jhinaoui à l’issue de l’entretien.
S’agissant des questions internationales, les deux ministres ont relevé la convergence des points de vue concernant l’appui aux efforts visant le règlement politique de la situation en Libye et notamment le renforcement du Conseil présidentiel dirigé par Fayez Sarraj, appelant à poursuivre le dialogue politique entre les différentes factions libyennes en vue de consolider l’Accord parrainé à cet effet par l’ONU.
De son coté le chef de la diplomatie française a affirmé l’engagement de son pays à apporter tout son soutien à l’économie tunisienne. « Nous voulons que la Tunisie réussisse sur le plan politique et démocratique et aussi sur le plan économique et social ».
Khemaies Jhinaoui effectue une visite à Paris les 13 et 14 juillet et ce pour la première fois depuis sa nomination à la tête de la diplomatie tunisienne. Il s’est entretenu en fin de journée avec le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone et le ministre de la Défense Jean Yves Le Drian.

Source de l'article Africanmanager

Aucun commentaire: