Translate

jeudi 21 juillet 2016

Recyclage «Une priorité pour les pays méditerranéens», selon Averda

Pour développer un système écologique de gestion intégrée des déchets grâce à des technologies novatrices, l'Union européenne a financé le programme de coopération transfrontalière du bassin méditerranéen qui a lancé, en 2013, l'Initiative Green MED dans 6 pays de la région.

Recyclage-.jpg
Averda a déployé 110 distributeurs automatiques inversés dans 62 écoles et 6
universités de 4 pays méditerranéens : l'Italie, l'Espagne, le Liban et la Tunisie

Le Programme multilatéral de coopération transfrontalière «Bassin Maritime Méditerranée» fait partie de la nouvelle Politique européenne de voisinage et de son instrument financier pour la période 2007-2013. Un de ses objectifs est la promotion de la durabilité environnementale. Ce programme a lancé, en 2013, l'Initiative Green MED dans six pays méditerranéens dont l’objectif est de développer un système écologique de gestion intégrée des déchets grâce à des technologies novatrices et durables de traitement et de recyclage. Selon un communiqué d'Averda, fournisseur de solutions environnementales au Moyen-Orient et en Afrique, 35.894 bouteilles ont été recyclées en Espagne, les étudiants italiens ont, quant à eux, contribué au recyclage de 24.632 bouteilles alors qu'en Tunisie 22.506 bouteilles ont été recyclées par les étudiants depuis que le programme a été lancé.

Au Liban, ce sont 464.784 articles de la même nature qui ont été recyclés. Averda souligne que lorsqu’ils rapportent des contenants vides, les étudiants sont récompensés grâce au programme de «Récompenses et de défis». Les distributeurs automatiques inversés délivrent aux étudiants des tickets avec des points représentant le nombre de récipients vides qui y ont été insérés. Averda a déployé 110 distributeurs automatiques inversés dans 62 écoles et 6 universités de 4 pays méditerranéens : l'Italie, l'Espagne, le Liban et la Tunisie. Philippa Charlton, directeur marketing de Averda, a déclaré que «Le recyclage des déchets est plus important que jamais, et encourager les jeunes à devenir plus responsable et à s’impliquer davantage dans la protection l'environnement doit être sans limites». 

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: