Translate

jeudi 28 juillet 2016

La Méditerranée a sa Charte de gouvernance des territoires

Les présidents des régions, les maires des villes du pourtour méditerranéen et les grands réseaux d'autorités locales ont adopté, mardi lors de la cérémonie de clôture du 2e Forum du climat (MedCOP Climat) à Tanger, la Charte de gouvernance des territoires de la Méditerranée.


Les signataires s’engagent ainsi à promouvoir une nouvelle gouvernance territoriale climatique, conciliant les objectifs d’atténuation et d’adaptation avec le développement économique et le progrès social dans le bassin méditerranéen.

La charte recommande de créer un «cadre organisé de dialogue inter-régions méditerranéennes», pour partager toutes les bonnes pratiques permettant de minimiser les effets des changements climatiques. Elle suggère aussi de développer des initiatives communes en faveur du climat entre les pays du Sud et du Nord de la Méditerranée, ainsi que les instruments de leur mise en œuvre.

Elle propose aussi de réaliser un plan méditerranéen de transition vers une croissance en cohérence avec les 17 Objectifs mondiaux de développement durable, d’accompagner les entreprises de la Méditerranée pour les amener à diminuer leur empreinte en carbone et à créer des solutions pour le climat. La charte recommande d’encourager davantage l’intégration du climat dans les cursus de l’enseignement supérieur et favoriser la recherche et l’innovation.

La charte appelle aussi à accélérer les échanges université-entreprise, afin de mettre leurs capacités d’invention et de déploiement des solutions au service des territoires.

Les parties se sont ainsi engagées à promouvoir la sensibilisation aux comportements éco-responsables dès le plus jeune âge dans les écoles, d’informer les citoyens, de sensibiliser le grand public aux évolutions environnementales. La Charte de gouvernance des territoires de la Méditerranée recommande également de mettre en place des messages d’alerte et un dispositif d’évaluation et de suivi transparent des engagements du territoire.

Les participants à la MedCOP climat de Tanger ont de même suggéré la création d’une «Maison du climat de la Méditerranée».

Par ailleurs, la 4e édition de la MedCOP Climat se tiendra dans la ville de Sousse, en Tunisie.

Source de l'article Leseco

Aucun commentaire: