Translate

dimanche 26 février 2017

Améliorer l’accès au financement pour les entrepreneurs et les petites entreprises en Palestine : un projet de l’UE organise un atelier à Ramallah

EBESM workshop Ramallah

Une table ronde de haut niveau intitulée « Quels sont les besoins du secteur financier pour jouer un rôle plus important dans l’accompagnement des entrepreneurs et de la croissance des PME en Palestine ? » (What is needed from the financial sector to play a greater role in accompanying entrepreneurs and SME growth in Palestine?) a été organisée à Ramallah le 8 février 2017 par le projet d’amélioration de l’environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée (EBESM), financé par l’UE.

Les actions nécessaires pour améliorer l’inclusion financière des MPME (micro, petites et moyennes entreprises) palestiniennes ont été discutées pendant l’événement. Les décideurs, dont le ministère de l’économie nationale et le comité technique des PME présidé par l’autorité monétaire palestinienne (AMP), les institutions financières et les institutions de microfinance, les représentants du secteur privé, des groupes de réflexion, des universités et de la société civile ainsi que les entrepreneurs et les experts de l’UE ont discuté des solutions permettant d’améliorer l’accès des entreprises palestiniennes au financement, sur la base des résultats de l’étude de l’EBESM intitulée « Évaluation des politiques palestiniennes visant à faciliter l’accès au financement des MPME » (Assessment of Palestinian Policies to Facilitate Access to Finance for MSMEs)

Au cours du séminaire, les principales réalisations du ministère de l’économie nationale et du comité technique des PME ont été présentées, y compris la loi sur les opérations garanties, adoptée en avril 2016, qui établit les fondements juridiques et des systèmes modernes pour réglementer l’utilisation des biens mobiliers en tant que garanties.

Les réalisations du comité technique des PME, établi par l’autorité monétaire palestinienne en 2013, ont été présentées, notamment l’exemption des réserves obligatoires associées ; l’adoption d’une définition unifiée des PME par le cabinet et étendue par l’AMP aux banques ; la réduction des amendes en cas de retard de paiement des acomptes d’un emprunteur ; et l’exemption pour les banques de contribuer à hauteur de 2 % aux réserves obligatoires de l’AMP, si elles sont garanties.

En outre, les participants ont discuté des politiques et des mesures nécessaires pour surmonter les difficultés qui empêchent toujours les MPME d’accéder au financement en Palestine et pour aider les entreprises à évoluer, à être plus compétitives et à créer des emplois.

Pour donner suite à cette table ronde, les actions prioritaires, identifiées par les parties prenantes, seront lancées avec le soutien technique du projet EBESM, comme la modalité des fonds de garantie innovants et les programmes de financement des exportations.

Le projet EBESM vise à participer au développement d’un environnement commercial favorable aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dans la région voisinage Sud à travers le renforcement de l’expertise technique et des capacités du public cible et des parties prenantes privées. 

Pour en savoir plus

Site web du projet EBESM
FEATURE PROJECTS

Aucun commentaire: