Translate

mardi 21 février 2017

La centralité stratégique de la Méditerranée dans la PEV soulignée par Youssef Amrani

Youssef Amrani, chargé de mission au cabinet Royal a souligné, samedi à Munich, la nécessité de prendre en compte la centralité stratégique de la Méditerranée dans la Politique européenne de voisinage (PEV).

La centralité stratégique de la Méditerranée dans la PEV soulignée par Youssef AmraniIntervenant lors de la Conférence sur la sécurité tenue à Munich, il a affirmé que la PEV «doit être plus ambitieuse et audacieuse, accompagnée d’instruments performants et novateurs, en phase avec les priorités et réalités du voisinage Sud de l’Europe ».  
Après avoir estimé comme essentiel le fait de préserver les acquis du partenariat stratégique Maroc-UE, modèle et dense, mais aussi de le développer sur la base de l’élargissement de la coopération commune dans tous les domaines d’intérêts communs, de l’appropriation et de la confiance mutuelle, il a souligné que «S.M le Roi Mohammed VI, est en train de façonner un nouveau deal pour le continent, qui s’illustre par un engagement continu en faveur du co-développement, ainsi que par les nombreuses visites que le Souverain effectue dans plusieurs pays africains, qui consacrent les principes de solidarité, de croissance partagée et de coopération au service du continent». Et de rappeler que «le retour du Maroc au sein de l’Union africaine est justement le fruit d’une vision Royale, proactive et soutenue, en faveur du développement d’une coopération Sud-Sud franche, décomplexée et assumée et d’un partenariat gagnant-gagnant, au profit du continent et de ses populations». 
Car pour lui, «le Maroc a bien compris qu’à l’ère d’une mondialisation débridée, l’Afrique s’impose désormais comme le continent de l’Afro-optimisme et des progrès divers, grâce à ses multiples potentialités humaines et naturelles, qui permettront une intégration outillée du continent en vue de faire face aux enjeux de compétitivité internationale». 
Youssef Amrani a, dans ce contexte, rappelé que la chancelière allemande Angela Merkel, a, dans son discours devant la Conférence de Munich, conforté la vision de S.M le Roi en faveur de l’Afrique dans la mesure où elle a insisté sur la nécessité de placer l'Afrique au centre des priorités de la présidence du G20 et de promouvoir ainsi le développement et l'investissement dans le continent. 

Source de l'article Libération Maroc

Aucun commentaire: