Translate

mardi 21 février 2017

Echanges Tunisie-UE : L’ambassadeur européen irrité

M. Bergamini, chef de la Délégation de l’Union européenne en Tunisie donne l’impression qu’il supporte très mal les virulentes critiques formulées par des experts et la société civile tunisiens à l’endroit du déséquilibre des échanges commerciaux entre la Tunisie et l’UE.

Résultat de recherche d'images pour "M. Bergamini, chef de la Délégation de l’Union européenne en Tunisie"Il a décidé de communiquer là-dessus et de défendre ses patrons à Bruxelles. Dans une récente interview accordée à un magazine de la place, il a établi, chiffres à l’appui, un parallèle entre le déficit commercial avec l’UE et ceux enregistrés avec d’autres pays.

Concernant le déficit commercial avec l’UE en 2016, le déficit s’est un peu réduit, il est selon lui aux alentours de 5%. Par contre, le déficit commercial de la Tunisie avec la Chine est six fois plus important. Vis-à-vis de la Turquie, il est deux fois et demie plus important. Vis-à-vis de la Russie il est également plus important. Et le diplomate de marteler: les plus importants postes déficitaires de la Tunisie, c’est avec la Chine, la Turquie et la Russie.

Le diplomate a bien tenu ici de ne pas signaler un pays européen comme l’Italie avec lequel la Tunisie enregistre un important déficit commercial. Pour s’en rendre compte, voici les principaux déficits commerciaux de la Tunisie.

La Chine reste le pays avec lequel la Tunisie enregistre le déficit commercial le plus important (-3.151,4 MDT), suivie par d’autres pays tels que l’Italie (-1.335,6 MDT), la Turquie (-1.156,5 MDT) et la Russie (-1.052,4 MDT).

La balance commerciale enregistre, cependant, un excédent avec plusieurs pays, comme la France, premier partenaire de la Tunisie (2.282 MDT), et la Libye (724,5 MDT).

Les exportations tunisiennes avec l’Union européenne ont connu une modeste augmentation de 0,6%. Cette tendance haussière a principalement concerné la France (+14,6%) et l’Allemagne (+6,4%), alors que nos ventes ont chuté avec des pays tels que l’Espagne (-33,7%) et l’Italie (-10,3%).

A l’échelle maghrébine, les exportations tunisiennes continuent de régresser vers la Libye (-12,3%) et le Maroc (-2,1%). En revanche, les exportations vers l’Algérie ont connu une progression remarquable de 36%.

S’agissant des importations, les échanges tunisiens avec l’Union européenne se sont établis, durant les 10 premiers mois de 2016, à 18,102 milliards de dinars, enregistrant une régression de 1,2% par rapport à la même période de 2015. Les importations tunisiennes en provenance de la France (représentant 15,6% du total des importations) ont baissé de 10,6%.

Par contre, les importations tunisiennes avec certains fournisseurs européens, telles que l’Italie (14,5% du total des importations) et l’Allemagne (7,6% du total des importations), ont enregistré des hausses respectives de 2,5% et de 9,5%.

Source de l'article Webmanagercenter

Aucun commentaire: