Translate

dimanche 12 février 2017

Parenthèses enchantées sur les rives de la Méditerranée

«Destination Méditerrannée» : cet intitulé sonne comme la promesse d'un beau voyage de l'esprit, grâce aux toiles du peintre agenais Jacques Fondecave.

Un artiste imprégné et habité par les paysages et villes de l'autre côté de la mer Méditerrannée./Photo repro DRLe centre culturel André-Malraux d'Agen organise une exposition hors les murs au restaurant partenaire l'Arti Show rue des Cornières à Agen à partir du 17 février avec le peintre Jacques Fondecave qui est totalement inscrit dans le paysage Agenais où il exerce son métier de kinésithérapeute. L'exposition qui va durer jusqu'au 1erjuillet s'intitule «Destination La Méditerranée» et signe la promesse de faire voyager l'esprit. «Ce qui le caractérise en premier lieu, c'est sans doute sa modestie à la hauteur de son talent. Il se proclame peintre amateur. Il a toujours dessiné et peint et sa passion pour l'art remonte à l'adolescence. Ses œuvres sont largement inspirées par le travail de l'artiste Ruiz-Pipo et sa peinture s'attache à faire partager son regard sur des sujets universels», mentionne à son sujet le centre culturel. Ses œuvres, figuratives, explorent inlassablement un univers aux accointances souvent méditerranéennes où l'atmosphère est baignée de ces lumières chaudes apaisantes et conviviales. Ses nombreux séjours dans les pays du sud lui ont fait découvrir des rivages insolites, une lumière directe et puissante, des couleurs pures et vives qui résonnent entre elles et se répondent. Il s'inspire également des scènes de vie et du quotidien. Grâce à son travail sur la gamme chromatique et sa maîtrise des contrastes, il donne à sa peinture figurative force et éclat. Jacques Fondecave a accumulé prix et distinctions : Prix du public en septembre 2012 lors du Salon d'art de la ville d'Agenpour son œuvre «Etreinte», 1er prix à Puymirol, 1er prix dans le cadre du Salon «Couleurs et Méditerranée» à Gruissan…

Une impression de vacances

Ses tableaux donnent à ceux qui les contemplent une impression de vacances, comme si on séjournait dans ces contrées écrasées par le soleil, où l'architecture mauresque et les carrelages en zellige confèrent une sensation de fraîcheur. La blancheur immaculée surlignée de bleu intense si propre aux paysages méditerranéens est saisie avec brio par l'artiste et le camaïeu des bleus délavés et vert d'eau se rapproche des effets de l'aquarelle. Maisons cubistes des stations de bord de mer en Tunisie, la place d'un village que l'on peut aussi bien imaginer en Afrique ou en Sicile, sa nature morte de fruits d'été gorgés de soleil, Jacques Fondecave livre des toiles qui prêtent à rêver et invitent à une douce indolence très latine. Aussi taiseux et discret dans la vie, que détaillé et luxuriant dans ses œuvres, la peinture est une forme d'exutoire qui renvoie au silence et à la beauté des choses. Le temps semble s'écouler lentement dans ses tableaux, comme un sablier de matière qui se déverse au compte-gouttes pour mieux apprécier la volupté et le charme du moment. La chaleur de sa Méditerranée est enveloppante pour le corps et plaisante pour le regard. À découvrir à l'Artishow pour ceux qui ne connaissent pas encore son travail.

Source de l'article Ladepeche

Aucun commentaire: