Translate

jeudi 26 mai 2016

Rencontre méditerranéenne de médiation à Tanger

La ville du Détroit abrite les 2 et 3 juin 2016 la cinquième rencontre méditerranéenne de médiation. Un forum juridico-social élargi au Sud de la Méditerranée. 

Rencontre méditerranéenne de médiation à TangerFaisant suite aux rencontres précédentes, et considérant l'importance croissante de la médiation dans la réalité sociale des deux Rives de la Méditerranée comme moyen alternatif de résolution de conflits, cette manifestation est d'une grande importance étant donné l’opportunité de débat et de réflexion qu’elle permet aux acteurs des deux rives. 
Cette manifestation a pour objectifs la promotion de la culture de la médiation dans le pourtour méditerranéen, la création d’un réseau de médiateurs de paix et de résolution des conflits notamment au sud de la Méditerranée. 
En effet, la médiation est amenée à jouer un rôle prépondérant dans la résolution des conflits de type familial, commercial, interculturel ou des affaires à l'intérieur comme à l'extérieur du processus. C’est un outil utile voire nécessaire. 
Selon un communiqué des organisateurs, cette rencontre ambitionne de promouvoir l'échange d'informations sur la médiation, considérée dans son acceptation la plus large et au service des échanges d'expériences entre les pays du pourtour méditerranéen. 
Réunissant plusieurs chercheurs et experts de renom relevant de plusieurs pays de la région, ce forum est conçu selon une démarche déductive, partant du général vers le spécifique, depuis la médiation jusqu'aux différents champs d’application. Ainsi, les interventions programmées aborderont les différentes thématiques de la médiation, ayant trait aux volets commercial, familial, interculturel ou des affaires. 
Organisée par l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan, l’Université nationale d'éducation à distance (UNED), l’Université Pablo Olavide, le Groupe de recherche en études arabes contemporaines de l'Université de Grenade, la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée et l’Association nationale des médiateurs (Paris), cette rencontre entend diffuser la culture de la résolution des conflits à travers la médiation et sa consolidation dans l'espace méditerranéen afin d’aider à promouvoir la culture de la paix.

COLLOQUE

Les participants à un colloque, organisé samedi soir à El-Jadida sous le thème "Les techniques alternatives de résolution des litiges", ont souligné que la médiation, en tant que mécanisme de résolution de ces conflits, doit avoir une force exécutoire et contraignante. 
La médiation peut servir à résoudre des litiges, notamment ceux relatifs aux affaires de la famille et du commerce, ont indiqué les intervenants qui s'exprimaient lors de ce colloque initié par le Centre marocain de médiation et d’arbitrage en partenariat avec le Centre national d’accompagnement juridique et droits de l’Homme. Ils ont, à cet égard, souligné l’importance de développer le créneau de la médiation électronique en mettant en place des programmes informatiques dédiés à chaque mécanisme alternatif permettant à toute personne intéressée de déposer sa plainte, tout en mettant à la disposition du public des modèles de plaintes électroniques et des listes des médiateurs agréés auprès des tribunaux de première instance du Royaume. 
Ils ont également jugé nécessaire de permettre aux médiateurs non-agréés de bénéficier de sessions de formation en matière du Code de la famille et du Droit musulman. Les débats ont aussi mis l’accent sur l’importance d’élaborer un guide du médiateur dans les affaires ayant trait à la famille ainsi que le rôle prépondérant de la médiation dans la résolution


Source de l'article Libération Maroc

Aucun commentaire: