Translate

mercredi 24 décembre 2014

Algérie: la France échoue à redevenir le premier fournisseur

La France a échoué en 2014 à reconquérir la place de premier fournisseur de l'Algérie, ravie pour la première fois par la Chine l'année précédente, selon les chiffres du commerce extérieur publiés dimanche par les douanes.

La Chine, avec 7,44 milliards de dollars, conserve la première place de fournisseur devant la France (5,89 mds), suivie de l'Espagne (4,60 mds), de l'Italie (4,54 mds) et de l'Allemagne (3,44 mds).
La France tente de reprendre depuis 2013 cette position qu'elle a occupée pendant un demi-siècle. "La France tient à rester le premier partenaire économique de l'Algérie" qui "n'est pas un marché mais bel et bien partenaire", avait ainsi assuré l'été dernier son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.
A l'exportation, les cinq principaux clients de l'Algérie, qui vend essentiellement du pétrole et du gaz, ont été l'Espagne (8,38 mds USD), l'Italie (7,59 mds), la France (5,89 mds), la Grande-Bretagne (5,11 mds) et les Pays-Bas (4,45 mds).
Les recettes provenant des hydrocarbures ont baissé de 1,84% durant les onze premiers mois de 2014 en raison de la chute des prix du pétrole, de 57,23 à 56,2 milliards de dollars.
Au total, les exportations de l'Algérie ont atteint 58,67 milliards de janvier à fin novembre 2014, contre 59,07 mds USD pour la même période de l'année dernière, soit une légère baisse de 0,68%.
En raison nottament du recul des prix du pétrole, l'excédent commercial est tombé à 5,37 milliards de dollars sur les onze premiers mois de 2014, en baisse de 39,4% sur un an.

Source de l'article Les Echos

Aucun commentaire: