Translate

mardi 2 décembre 2014

La Commission européenne augmente son aide humanitaire au Liban à l’approche de l’hiver

La Commission européenne a augmenté son aide humanitaire destinée aux réfugiés syriens au Liban, d'un montant supplémentaire de 12 millions d'euros.

La majeure partie du financement supplémentaire (10 millions d'euros) sera allouée pour aider les réfugiés les plus vulnérables à l'approche de l'hiver, quand les températures peuvent tomber en dessous de zéro, explique un communiqué publié par la Délégation de l'Union européenne à Beyrouth.
En outre, 2 millions d'euros seront alloués à des projets de soins de santé secondaires, pour que les familles continuent de recevoir, dans les hôpitaux, des services médicaux pouvant leur sauver la vie, selon le texte qui précise que le financement supplémentaire fournira une assistance vitale au moyen de subventions en espèces inconditionnelles pour aider des dizaines de milliers de réfugiés au Liban et pour identifier quelques-unes des familles les plus vulnérables qui ne bénéficient actuellement d'aucune aide. L'objectif est d'augmenter le nombre total de familles bénéficiaires de l'aide pendant l'hiver. Certaines des familles libanaises les plus vulnérables en bénéficieront également, ajoute le communiqué, avant d'ajouter qu'une partie du financement sera allouée à des projets pour aider près d'un demi-million de réfugiés à améliorer et à réhabiliter des bâtiments insalubres et inachevés, avant la saison d'hiver.
« L'hiver au Liban, en particulier dans les zones de haute altitude, peut être un moment particulièrement cruel pour les familles qui ne disposent pas de logement adéquat, et qui vivent dans des tentes ou des bâtiments inachevés sans fenêtres ni isolation appropriée », a déclaré Bruno Rotival, chef du bureau du département d'aide humanitaire et de protection civile (Echo) de la Commission européenne au Liban.
« Apporter une aide supplémentaire en cette période de l'année peut littéralement constituer une bouée de sauvetage. Nous essayons de faire en sorte que les plus vulnérables reçoivent de l'aide durant l'hiver, même si les ressources sont très limitées », a-t-il ajouté.
Le financement alloué par la Commission européenne, explique le communiqué, sera attribué aux principales organisations humanitaires partenaires au Liban pour apporter une aide vitale aux populations dans le besoin. L'assistance sera distribuée par l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et les organisations non gouvernementales internationales, y compris Care, Save the Children, Medair, Solidarités et GVC (Gruppodi Volontariato Civile).
Il convient de rappeler dans ce contexte que l'Union européenne reste au-devant de la réponse internationale à la crise en Syrie avec un budget total d'environ 2,9 milliards d'euros, mobilisés par la Commission et les États membres de l'UE collectivement pour l'aide humanitaire, le développement, l'aide économique et la stabilisation.
Lors de l'Assemblée générale des Nations unies en septembre 2014, la Commission européenne avait annoncé un fonds supplémentaire de 50 millions d'euros en aide humanitaire pour répondre aux besoins des personnes affectées par la crise syrienne. Cette enveloppe porte le total de la contribution humanitaire depuis le début du conflit à 665 millions d'euros. Le financement vise à répondre à certains des besoins les plus urgents des personnes les plus vulnérables en Syrie et dans les pays voisins, notamment pour l'amélioration des services de soins de santé et l'approvisionnement en eau.
Cette année, Echo a alloué au Liban 39 millions d'euros (y compris l'allocation des 12 millions d'euros récemment annoncés).

Source de l'article l'Orient le Jour

Aucun commentaire: